Porcs et porcelets : paiement final pour l’année 2007 et partie de la première avance pour 2008

Lévis (Québec), 8 mai 2008 – La Financière agricole a versé, comme prévu à son calendrier de paiement en assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA), le paiement final de l’année d’assurance 2007 et a devancé le versement d’une partie de la première avance de compensation de l’année 2008. Les montants remis aux producteurs de porcs et porcelets totalisent plusde 138 M$, soit 36 M$ pour le paiement final de 2007 et 102 M$ pour la partiede la première avance de 2008.

Les montants du paiement final de l’année d’assurance 2007 pour lesproduits porcs et porcelets s’élèvent respectivement à 4,20 $ par porc et15,60 $ par truie. Au total, pour l’année 2007, 360 M$ ont été versés auxproducteurs de porcs et porcelets, soit 364,60 $ par truie et 31,60 $ parporc. Ces montants sont établis avant la prise en compte de l’intervention duprogramme Agri-stabilité. Le revenu stabilisé est de 144,54 $ par porc et de1 373,44 $ par truie pour cette même année. Le prix moyen de vente est de112,94 $ par porc et équivaut à 1 008,84 $ par truie, et le nombre d’unitésassurées a atteint 7 271 745 porcs et 356 248 truies.

La Financière agricole a également payé une partie de la première avancede compensation pour l’année d’assurance 2008, soit 6,00 $ par porc et166,00 $ par truie. Cette compensation s’élève à plus de 102 M$, ce quireprésente plus de 43 M$ pour le porc et 59 M$ pour le porcelet.

Rappelons que La Financière agricole verse des avances aux producteursselon le cycle d’écoulement des produits propre à chaque secteur. Pour leproduit porcs et porcelets, le calendrier prévoit une première avance de 50 %de la compensation nette en juillet de l’année concernée, une deuxième de 75 %de la compensation nette en janvier, et le paiement final en avril suivant lafin de l’année d’assurance.

Avec un encours de prêts qui atteint 4,3 G$ et des valeurs assurées quis’élèvent à plus de 4,6 G$, La Financière agricole joue un rôle de premierplan dans le développement du secteur agricole et agroalimentaire québécois.Pour assurer la stabilité économique et financière des entreprises, elle met àleur disposition des produits et des services de qualité en matière deprotection du revenu et d’assurance agricole, de capital de risque, ainsi quede financement agricole et forestier. Pour ce faire, elle compte sur uneéquipe multidisciplinaire qui oeuvre dans un réseau de centres et de comptoirsde services répartis sur l’ensemble du territoire québécois.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

La Financière agricole du Québec
http://www.financiereagricole.qc.ca

Commentaires