Pour une agriculture au coeur de la protection et la promotion de la santé

Québec (Québec), 12 mars 2009 – L’Association des Médecins Vétérinaires Praticiens du Québec est heureuse d’annoncer l’embauche du Dr Jérôme Carrier, DMV, MSc, PhD. à compter du 23 mars prochain. Présentement clinicien pour le Département de pathologie et microbiologie de la FMV, le Dr Jérôme Carrier est chargé d’enseigner les statistiques et l’épidémiologie aux étudiants aux cycles supérieurs ainsi qu’à ceux au DMV.

Le Dr Carrier a obtenu son PhD à l’Université du Minnesota sous ladirection de Sandra Godden, avec une participation majeure de John Fetrow. Lesdocteurs Godden et Fetrow font partie du groupe de médecine de productionlaitière de cette institution. La partie « formation » du PhD étaitprincipalement centrée sur l’épidémiologie et les statistiques en passant parla pédagogie, mais des sujets plus près de la médecine de production laitièreont aussi été couverts, comme l’analyse décisionnelle et économique enproduction laitière, la physiologie digestive et l’épidémiologie des zoonoses.Ses recherches portaient sur la pathogénie, le diagnostic et le traitement del’acétonémie en début de lactation, d’une part, ainsi que sur les facteurs derisques de mortinatalité liés au déroulement du vêlage, d’autre part. Avantson PhD, le Dr Jérôme Carrier a obtenu sa maîtrise et son DMV à la Faculté deMédecine Vétérinaire de l’Université de Montréal, la FMV.

En plus de sa formation académique, le Dr Carrier a assisté à un grandnombre de conférences vétérinaires et de séminaires de formation : AMVPQ etOMVQ, AABP (congrès et ateliers divers), Minnesota Dairy Health Conference,Northeast Dairy Production Medicine Symposium, Cornell PRO-DAIRY Fall DairyConference, American Dairy Science Association, etc.

Pour son expérience pratique, le Dr Carrier a travaillé dans diversesrégions du Québec de décembre 1999 à mai 2002, soit de la période chevauchantla fin de sa maîtrise jusqu’à son départ au Minnesota. Ensuite, lors de sestrois premières années au doctorat, il a co-enseigné le stage de 4e année(étudiants finissants) au Transition Management Facility (TMF) pour le comptede John Fetrow. Le TMF est une ferme laitière consacrée aux soins des vachestaries et en début de lactation pour deux fermes commerciales qui totalisent 2500 vaches.

Sa tâche au TMF était d’enseigner les principes de base de la régie et dumonitoring en période de transition, ainsi que de faire l’enseignementclinique des pathologies courantes chez la vache fraîche vêlée (i.e. dystocie,rétention placentaire, métrite, mammite, acétonémie, déplacement de caillette,pneumonie, etc.). Finalement de juin 2007 à juin dernier, il a été clinicienen ambulatoire bovine pour la FMV. Son temps hors-clinique étaitprincipalement dévoué à l’enseignement au DMV (production laitière,alimentation, logement).

Le Dr Carrier a un grand intérêt pour l’enseignement et la formationcontinue. Le transfert de connaissances est pour lui l’une des activités lesplus gratifiantes de la profession.

Son expérience pratique de la médecine vétérinaire bovine, tant dans lecontexte québécois que dans celui des grands troupeaux américains, lui apermis d’acquérir une image progressiste de la pratique bovine.

Le Dr Jérôme Carrier est honoré de pouvoir servir les communautésvétérinaires et agricoles au meilleur de ses capacités pour contribuer auxenjeux prioritaires identifiés par les partenaires de l’industrieagro-alimentaire.

Le Dr Carrier aura son lieu de travail à la Faculté de MédecineVétérinaire et au siège social de la compagnie [email protected] à St-Hyacinthe.

L’A.M.V.P.Q. compte plus de 480 membres qui exercent leur profession dansle secteur des animaux de production sur l’ensemble du territoire québécois.Ils sont tous engagés au Programme d’amélioration de la santé animale auQuébec (ASAQ), programme gouvernemental permettant l’accessibilité auxservices vétérinaires pour tous les producteurs et productrices du Québec peuimporte la localisation ou la taille de leurs entreprises.

A ce titre, les médecins vétérinaires praticiens visitent quotidiennementles exploitations agricoles en répondant aux demandes de services curatifs etpréventifs des producteurs et productrices agricoles. Une fois sur place, ilsexercent une veille constante pour rapporter au Ministère de l’Agriculture,des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) toute situation anormaleconcernant l’apparition ou la recrudescence des maladies animales dans lestroupeaux du Québec. Aussi, les médecins vétérinaires praticiens contribuent àla protection de la santé publique puisqu’ils agissent notamment commegestionnaire de la santé et du bien-être des animaux, comme expert dans lecontrôle et l’utilisation des médicaments vétérinaires dans l’amélioration dela productivité des élevages, dans la prévention et le contrôle des zoonoses,maladies animales potentiellement transmissibles aux humains.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec (AMVPQ)
http://amvpq.ca.tc/

Commentaires