Premier rapport d’étape annuel sur le Canada rural

Ottawa (Ontario), le 4 mai 2000 – Le rapport, intitulé Travailler ensemble au sein du Canada rural, démontre, par l’entremise d’une liste de programmes fédéraux, les façons dont le gouvernement canadien s’est acquitté des 11 priorités qui ont été établies par les Canadiens des régions rurales et éloignées à l’égard du Canada rural.







Le rapport fait bien ressortir le sérieux de l’engagement du gouvernement à l’égard du bien-être des collectivités rurales canadiennes.


« Notre prospérité économique repose en grande partie sur le Canada rural, a affirmé M. Mitchell. En effet, le Canada rural est un milieu très énergique propice à l’ingéniosité. Il représente notre passé, notre présent et notre avenir et offre un mode de vie fondé sur des traditions uniques et sur une structure sociale particulière. Le gouvernement fédéral et les citoyens du milieu collaborent afin que le Canada rural jouisse d’un avenir très dynamique et prospère. »

Le rapport souligne plus de 500 programmes, services et projets fédéraux, à l’intention des Canadiens des régions rurales et éloignées, qui ont été conçus pour appuyer la vision que nourrit le gouvernement canadien au sujet du Canada rural. Selon M. Mitchell, cette vision inclut des collectivités fécondes qui prennent des décisions éclairées pour leur avenir tout en bénéficiant d’une économie fondée sur le savoir mondial.

« Le gouvernement fédéral s’est engagé à travailler avec les Canadiens vivant en milieu rural pour créer des partenariats et un Canada rural où tous les citoyens pourront accéder aux outils dont ils ont besoin pour améliorer leur qualité de vie, a souligné de son côté le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. Nous collaborons, d’une part, avec les groupes communautaires et d’autres paliers gouvernementaux au financement de projets innovateurs de développement communautaire partout au pays et, d’autre part, avec les ministères et organismes gouvernementaux pour nous assurer que ceux-ci tiennent compte des préoccupations des populations rurales dans l’élaboration des programmes et des politiques, et nous écoutons ce que les Canadiens en milieu rural ont à dire afin de bien cerner leurs besoins et d’y répondre. »

M. Mitchell a mentionné que le gouvernement du Canada maintient son approche interministérielle. Selon lui, le rapport fait bien ressortir le sérieux de l’engagement du gouvernement à l’égard du bien-être des collectivités rurales canadiennes. Le rapport montre également la façon dont le gouvernement canadien s’y prend pour respecter sa promesse de travailler avec les Canadiens vivant en milieu rural, de les consulter, et d’apprendre d’eux.

« Au XXIe siècle, nous tenons à donner un sens à notre vision en passant des promesses aux actes, par le truchement des programmes en cours et des nouvelles mesures annoncées dans le Budget de l’an 2000 », a déclaréM. Mitchell.

Prière de consulter le document d’information ci-dessous pour obtenir un aperçu de Travailler ensemble au sein du Canada rural. Le rapport complet est également disponible sur le site Web ou en téléphonant au Secrétariat rural au 1-888-757-8725.

Document d’information

Contexte
En 1998, le Gouvernement du Canada s’est inspiré du rapport historique Tenir compte de la réalité rurale et a donné suite au discours du Trône de 1997 en réservant un montant de 20 millions de dollars, réparti sur quatre ans, pour répondre aux besoins des milieux ruraux. Ce montant a été affecté à l’initiative Partenariat rural canadien, qui assure la coordination des activités intergouvernementales et soutient plusieurs projets touchant les collectivités rurales et éloignées. Le processus du Dialogue rural a été lancé en tant qu’élément du Partenariat rural canadien. Il encourage les Canadiens des milieux ruraux à engager le dialogue avec le gouvernement fédéral sur les possibilités, les défis et les priorités. Les participants ont aussi fait part de leurs attentes concernant le rôle du gouvernement en proposant des solutions aux principaux problèmes du Canada rural.
En mai 1999, le gouvernement du Canada a présenté son Cadre d’action fédéral à l’intention du Canada rural. Le Cadre a été structuré en fonction des 11 domaines d’action prioritaires déterminés par les Canadiens ruraux dans le Dialogue rural. Ce sont l’accès aux programmes et services du gouvernement fédéral, l’accès aux ressources financières, les possibilités pour les jeunes des milieux ruraux, l’accroissement de la capacité d’action des collectivités et de leur aptitude à mener leurs propres projets; les infrastructures rurales, les télécommunications et l’utilisation de l’autoroute de l’information dans le Canada rural, la diversité économique, l’accès aux soins de la santé, l’accès à l’éducation, les partenariats pour le développement des collectivités et la promotion du Canada rural.
En 1999, le Premier Ministre Jean Chrétien a créé un nouveau poste au cabinet, soit celui du Secrétaire d’Etat au développement rural, et y a nommé l’honorable Andy Mitchell. Le discours du Trône de 1999 confirmait l’engagement du gouvernement envers les régions rurales et éloignées. Il s’engageait à utiliser l’expertise de jeunes Canadiens pour aider à brancher les collectivités rurales et urbaines à l’autoroute de l’information, à mettre l’accent sur la qualité de l’air et la gestion des déchets, et à collaborer avec les autres paliers de gouvernement et le secteur privé afin de s’entendre, d’ici la fin de 1999, sur un plan quinquennal visant à améliorer les infrastructures des régions tant rurales qu’urbaines dans l’ensemble du Canada.

Activités courantes

Le gouvernement du Canada a été très actif dans chacun des 11 domaines prioritaires mis en relief dans le Cadre d’action fédéral à l’intention du Canada rural, en mettant plus de 500 programmes à la disposition du Canada rural. L’une des activités les plus importantes visait une meilleure intégration des initiatives du gouvernement.
« Travailler ensemble au sein du Canada rural » met en relief diverses initiatives complémentaires du gouvernement du Canada. Parmi celles-ci on trouve :


  • L’initiative Partenariat rural canadien, d’une durée de quatre ans. Le Partenariat coordonne les programmes de soutien au développement des collectivités rurales destinés aux Canadiens ruraux. Ces programmes adoptent une nouvelle approche qui assure la coordination des activités intergouvernementales.
  • Le Programme de développement des collectivités, qui offre un soutien aux petites collectivités dans l’ensemble du Canada. Dans le cadre de son Budget 2000, le gouvernement du Canada a investi dans ce programme un montant additionnel de 54 millions de dollars, réparti sur trois ans. Cet argent permettra de créer de nouvelles Sociétés d’aide au développement des collectivités et d’accroître de fonds de fonctionnement des organismes.
  • Service Canada, qui offre un guichet unique convivial pour accéder aux services gouvernementaux rapidement et facilement. Plus de 110 Centres d’accès de Service Canada seront établis dans des sites choisis du gouvernement dans l’ensemble du pays.
  • La Stratégie emploi jeunesse, qui aide les entreprises, les organismes à but non lucratif, les institutions de soins de santé et d’éducation, les conseils de bande et de tribu et les gouvernements municipaux à recruter de jeunes Canadiens des régions rurales et éloignées.

Le premier rapport rural au Parlement démontre comment le gouvernement du Canada remplit ses engagements prévus par les trois derniers discours du Trône, et comment il travaille en partenariat avec les citoyens ruraux afin de les aider à surmonter les défis économiques, sociaux et technologiques. C’est un rapport de progrès sur les initiatives pan gouvernementales qui répondent aux préoccupations des milieux ruraux.
Les activités du gouvernement mises en relief dans le rapport offrent des occasions d’établir une collaboration et un partenariat au sein des ministères et des organismes fédéraux et entre les ministres eux-mêmes. Le rapport vise également à mieux sensibiliser les Canadiens des régions rurales et éloignées sur les programmes fédéraux existants, mis à leur disposition dans l’ensemble du pays.

Si vous désirez plus d’information sur les initiatives gouvernementales suivantes, qui répondent aux priorités des Canadiens ruraux, consultez l’annexe C du Rapport annuel. Vous pouvez également obtenir de l’information en composant le numéro sans frais 1-800-O-CANADA, ou en visitant le Site internet principal du gouvernement (http://canada.gc.ca) ainsi que les sites web spécifiques à chacun des ministères ou organismes.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Partenariat rural canadien

http://www.rural.gc.ca

Commentaires