Primordiale, la date de semis

Un concours de rendement dans le soya a été lancé en Ontario, en 2008, pour identifier les recettes gagnantes des producteurs participants. L’objectif était de trouver les facteurs de régie permettant d’améliorer les rendements qui semblent stagner. Trois saisons de croissance plus tard, un seul facteur de régie est ressorti : la date de semis. En semant le soya durant la première moitié de mai au lieu de la deuxième, le spécialiste Horst Bohner (OMAFRA) évalue l’augmentation de rendement jusqu’à 9 boisseaux/acre (605 kg/ha). Les données proviennent à la fois des parcelles de recherches et de parcelles en plein champ. Le spécialiste explique que le semis hâtif favorise une croissance végétative plus abondante avant la floraison. La plante est donc plus imposante : plus de surface de photosynthèse. Et c’est la photosynthèse qui fournit l’énergie pour la formation et le remplissage des gousses. Les mêmes tendances ont été observées en Illinois par Dr Vince Davis. L’ajout d’un deuxième planteur réservé au soya pourrait même être rentable, selon les spécialistes.

En ce qui concerne les intrants étudiés, la plupart ont apporté une augmentation de rendement, mais pas suffisante ni de façon constante pour couvrir les frais. On pense aux traitements de semence, aux fongicides, aux fertilisants et aux insecticides qui ont ajouté en moyenne 4,4 boisseaux/acre (296 kg/ha) à la récolte. Horst Bohner ajoute que la rentabilité de chacun des intrants dépend des conditions de stress qui sont présentes, selon les régions et selon les conditions climatiques. Par exemple, les traitements de semence et les inoculants ajoutent en moyenne 1,9 boisseau/acre (128 kg/ha) de rendement. Au niveau actuel du prix du soya, il est rentable d’appliquer ces points de régie. Par contre, la fertilisation et l’utilisation des fongicides et insecticides durant la saison de croissance n’ont pas amélioré le rendement de la culture de façon importante. Les essais se poursuivent afin d’étudier différentes combinaisons de facteurs.

à propos de l'auteur

Eve Cayer's recent articles

Commentaires