Production de lait biologique au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Jonquière (Québec), 27 juin 2007 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, se réjouit que neuf fermes laitières du Saguenay-Lac-Saint-Jean aient dirigé leur production laitière vers le biologique. Cette initiative, qui témoigne du progrès réalisé dans la région relativement au développement de la production de lait biologique, a été rendue possible grâce au soutien technique et financier que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a accordé au Groupe-conseil agricole de Piékouagan au cours des dernières années. Cette réalisation a fait l’objet d’une conférence de presse aujourd’hui à Jonquière.

« Je tiens à féliciter les producteurs qui, par cette initiative, démontrent qu’ils sont sensibles aux besoins d’un nombre de plus en plus grand de consommateurs quant à ce type de produits. La réalisation de ce projet est aussi un bel exemple de partenariat associant les gens des différents organismes intéressés. Entreprendre des changements majeurs dans son entreprise et participer au développement d’une production encore jeune nécessitent à la fois une grande ouverture et une étroite collaboration. Je salue donc l’ardeur et la persévérance de toutes les personnes engagées dans cet important projet », a mentionné le ministre Laurent Lessard.

Un comité consultatif composé de représentants du Ministère, du Centre québécois de développement durable, du Syndicat des producteurs de lait du Saguenay-Lac-Saint-Jean, du Groupe-conseil agricole de Piékouagan, de Valacta et, bien sûr, des producteurs de lait en processus de conversion a été mis en place dès le début du projet. Le rôle de ce comité est de s’assurer de l’atteinte des objectifs, notamment en ce qui a trait au transfert d’une douzaine de fermes laitières vers le biologique ainsi qu’à la transformation du lait dans la région. La participation de la coopérative Nutrinor, qui est la seule entreprise régionale à faire la transformation du lait biologique en lait de consommation et à en effectuer la mise en marché, vient assurer la concrétisation de ce projet.

Mentionnons que, depuis 2003, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a attribué une aide financière de près de 50 000 $ pour soutenir les producteurs de la région dans leur conversion vers le biologique. En outre, en 2006-2007, le Réseau Agriconseils du Saguenay-Lac-Saint-Jean, organisme subventionné par le Ministère, a accordé une somme de 20 000 $.

La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean compte 26 entreprises certifiées en production biologique, réparties principalement dans la production laitière, l’horticulture et les grandes cultures. Six autres fermes qui en sont actuellement à l’étape de la précertification s’ajouteront à ce nombre en 2008.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires