Production et transformation laitières : un nouvel investissement de 3 millions de dollars pour la recherche

Québec (Québec), 4 octobre 2005 – Au nom de ses collaborateurs financiers, le Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies a le plaisir d’annoncer la signature d’une entente et le lancement d’un programme de recherche orientée et de transfert technologique en production et en transformation laitières qui permettra l’attribution de près de 3 millions de dollars pour la recherche dans ce domaine prioritaire pour le Québec. Cette initiative est le fruit d’une collaboration entre Agriculture et Agroalimentaire Canada, le Fonds Nature et technologies, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec et Novalait inc.

D’une durée de cinq ans, cette entente public-privé rend possible le financement d’une douzaine de projets de recherche visant à améliorer la compétitivité des entreprises de production et de transformation laitières du Québec. Les nouvelles propriétés nutritionnelles et technologiques du lait, l’innocuité des produits laitiers, le développement de nouveaux procédés de conditionnement et de transformation du lait ou l’élaboration de stratégies alimentaires et de régie de troupeaux laitiers, sont quelques avenues de recherche qui figurent parmi les priorités de l’industrie et du programme. Les projets favoriseront la formation de compétences scientifiques et technologiques et les collaborations entre chercheurs en vue d’accélérer l’innovation dans les entreprises de production et de transformation laitières. « Ce nouveau programme permettra d’accélérer le transfert des connaissances et des compétences vers l’industrie, processus déjà bien amorcé grâce à un partenariat modèle et unique au Canada » affirme la présidente directrice générale du Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies, Mme Sylvie Dillard.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, M. Laurent Lessard, a pour sa part rappelé l’importance de l’industrie laitière au Québec. « C’est avec plaisir que j’ai accordé une somme de 769 000 $ à ce programme. Le Québec se situe au premier rang des provinces productrices de lait et il est essentiel que le gouvernement soutienne les activités de recherche et de développement », a déclaré M. Lessard.

« Pour accélérer l’innovation, il est essentiel de conjuguer les efforts publics et privés pour la recherche, la formation et le transfert. À cet effet, par l’entremise de Novalait inc., l’industrie laitière du Québec investit 787,500 $ dans l’entente de collaboration » souligne pour sa part le président de Novalait inc., M. Gilbert Rioux.

Rappelons que les collaborateurs financiers ont déjà investis 4,5 millions de dollars dans 13 projets en production et en transformation laitières dans le cadre d’une précédente entente de collaboration. Les résultats issus de ces projets sont applicables dans les fermes laitières et concernent, entre autres, la production économique de fourrages équilibrés, l’apport de vitamines à la ration, la maîtrise de la composition et de la qualité du lait et la prévention de la mammite bovine. Pour les entreprises de transformation laitières, les projets financés ont permis le développement de ferments au potentiel technologique et aromatique accru, l’étude des applications évoluées des technologies membranaires et la maîtrise des aptitudes technologiques du lait à la transformation.

Les connaissances, procédés et technologies des projets de recherche financés dans le cadre des ententes de collaboration privé-public offrent des occasions d’innovation, créant de la valeur dans les entreprises.

Les collaborateurs
Agriculture et Agroalimentaire Canada poursuit des activités de recherche et de développement scientifiques et gère des programmes visant à faire du secteur agricole et alimentaire du pays un chef de file mondial en matière de salubrité des aliments, d’innovation et de production respectueuse de l’environnement.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec a pour mission d’influencer et de soutenir l’essor de l’industrie bio-alimentaire québécoise dans une perspective de développement urable. Il soutient le développement des connaissances not amment pour répondre aux trois attentes importantes de la société en matière de recherche et développement, soit la qualité et la salubrité des aliments, l’environnement et le développement économique et régional.

Novalait inc. est une entreprise privée appartenant aux producteurs et aux transformateurs laitiers du Québec dont la mission est d’assurer le développement et la valorisation des connaissances et des innovations en vue de favoriser la croissance durable de l’industrie laitière.

Le Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies est un organisme public qui relève du ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation. Il a pour mission de promouvoir la recherche, la formation et la diffusion des connaissanc es dans le domaine des sciences naturelles, des sciences mathématiques et du génie et d’établir à cet effet tous les partenariats nécessaires avec les universités, les collèges, l’industrie et les organismes publics.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Novalait inc.
http://www.novalait.ca/

Commentaires