Profil de l’industrie canadienne de la transformation des aliments

Ottawa (Ontario), 30 juillet 2004 – Selon un nouveau profil, l’industrie de la transformation des aliments, la troisième industrie manufacturière au Canada, représentait 1,9 % de la production économique du pays en 2001, proportion semblable à celles des industries alimentaires d’autres grands pays industrialisés.

En 2001, l’industrie alimentaire correspondait à 1,3 % du produit intérieur brut aux États-Unis, à 2,3 % au Royaume-Uni, à 2,5 % en France et à 3,0 % au Japon.

Les entreprises canadiennes ont exporté en 2001 pour près de 61,5 milliards de dollars de produits alimentaires transformés, soit 11 % du total pour l’ensemble du secteur de la fabrication.

La valeur moyenne des livraisons par établissement a varié de 30 millions de dollars dans le secteur de la mouture de céréales et d’oléagineux à 2,7 millions de dollars dans celui des produits de boulangerie et des tortillas.

Au Canada, les exportations de produits alimentaires transformés excèdent les importations d’environ 30 %. En 2003, les entreprises canadiennes ont exporté pour 16,8 milliards de dollars de produits alimentaires transformés et en ont importé pour 12,6 milliards de dollars.

L’industrie représentait environ 4 % du commerce canadien de marchandises, soit essentiellement la même part qu’en 1995. Le Canada a toujours été un grand exportateur d’aliments.

Les produits de la viande constituaient le principal produit exporté par l’industrie alimentaire canadienne avant la découverte d’un cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB ou maladie de la vache folle) en mai 2003. Les entreprises canadiennes ont exporté pour 5,2 milliards de dollars de viande en 2002, soit près du tiers de la valeur totale des exportations de produits alimentaires transformés.

En 2002, le poisson et les fruits de mer étaient le deuxième produit d’exportation en importance, les exportations de ce produit totalisant 3,3 milliards de dollars. Le poisson et les fruits de mer ont représenté 20 % de l’ensemble des exportations de produits alimentaires transformés.

En 2001, l’industrie employait quelque 238 000 personnes, soit 12 % de l’effectif total du secteur de la fabrication. Elle produisait 9 % de la valeur ajoutée de ce secteur.

La taille des établissements de transformation des aliments, mesurée en fonction de l’effectif, variait entre environ 76 travailleurs en moyenne par établissement de transformation de la viande et 17 par établissement de transformation de produits de boulangerie et de tortillas.

Le rapport Profil de l’industrie : L’industrie canadienne de la transformation des aliments (15-515-XWF, gratuit) est accessible en ligne.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires