Projet d’identification volontaire des puits d’eau potable de Lotbinière-Mégantic

Lyster (Québec), 4 juin 2003 – Dans le cadre de la Semainecanadienne de l’environnement qui a lieu cette année du 1er au 7 juin, lesproducteurs agricoles de l’UPA de Lotbinière-Mégantic lancent un projetd’identification volontaire des puits d’eau potable afin de sensibiliserl’ensemble de la population à l’importance de protéger les sources d’eau deconsommation. Par ce projet, les producteurs agricoles pourront plus facilement localiser les puits et les citoyens auront ainsi l’assurance que les activités d’épandage se feront dans le respect des distances séparatrices requises.

Ce projet se réalise conjointement entre les syndicats de base de l’UPAet les municipalités de leur territoire. Aujourd’hui, les producteursagricoles et les citoyens de Lyster ont procédé à l’installation d’un panneausur un puits d’eau potable à proximité d’un champ agricole. « Grâce à cettecollaboration, nous souhaitons, en plus de protéger les puits d’eau potable,créer des relations harmonieuses entre les citoyens et les producteursagricoles », explique monsieur Martin Brochu, président du syndicat de base deCentre-Rivière-Bécancour.

Ce projet se veut également un moyen pour diffuser de l’information àtous les résidants des communautés rurales sur les questions relatives à lagestion des puits, aux contaminants qui peuvent se retrouver dans l’eau et lesmoyens pour remédier aux problèmes. Pour ce faire, une pochette d’informationsera remise à tous ceux et celles qui achèteront un panneau d’identificationvia leur municipalité.

Ce projet lancé en 2002 à Honfleur, dans Bellechasse, a fait boule deneige en 2003. Près de 60 municipalités du territoire des Fédérations de l’UPAde Lévis-Bellechasse, Rive-Nord et Lotbinière-Mégantic ont confirmé leurengagement au projet d’identification des puits d’eau potable en milieuagricole. « Cette année nous souhaitons identifier près de 3 000 puits »,confirme monsieur Brochu. Les Fédérations de l’UPA de Lévis-Bellechasse, de laRive-Nord et de Lotbinière-Mégantic regroupent plus de 5 500 producteurs etproductrices agricoles qui ont la ferme volonté de pratiquer une agriculturedurable et respectueuse des ressources.

Ce projet est possible grâce au soutien financier du Conseil pour ledéveloppement de l’agriculture du Québec (CDAQ), gestionnaire des sommesdestinées au secteur de la production agricole québécoise, du Fonds canadiend’adaptation et de développement rural d’Agriculture et AgroalimentaireCanada.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ)
http://www.cdaq.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires