Promotion de l’industrie agroalimentaire québécoise auprès de réputés chefs new-yorkais

Québec (Québec), 16 avril 2007 – Une activité promotionnelle fort originale s’est déroulée, le 14 avril dernier, à la Délégation générale du Québec à New York. Les principaux objectifs étaient de mieux faire connaîtreles produits agroalimentaires du Québec offerts sur le marché new-yorkais etd’inciter les professionnels de la gastronomie à les mettre en valeur dansleurs restaurants.

En effet, Daniel Boulud, chef et propriétaire de cinq restaurants à NewYork, Palm Beach et Las Vegas, et véritable célébrité de la cuisine moderne,ainsi que quelques-uns des plus grands chefs de Manhattan, étaient invités àun repas gastronomique organisé à la résidence officielle du délégué généraldu Québec à New York, Michel Robitaille. Michel Labrecque, directeur duFestival Montréal en Lumière, Alan Richman, critique culinaire bien connu dumilieu de la gastronomie et journaliste pour le Bloomberg News, ainsi que lecorrespondant de La Presse à New York, Richard Hêtu, assistaient également àcet événement d’envergure.

Le chef exécutif de la Délégation générale, Benoît Poliquin, avaitconcocté un menu composé de spécialités québécoises mettant en vedette lecanard « du Lac Brome », le veau de grain « Le Québécois », le foie gras des« Elevages du Périgord », les fromages de la maison « Chaput », le cidre de glace« Neige » de la maison « La Face cachée de la Pomme » et, bien entendu, diversproduits de l’érable.

C’est lors du « Festival Montréal en lumière », qui s’est tenu du 22février au 4 mars dernier dans la métropole, qu’a germé l’idée de ce projet.La Délégation générale du Québec à New York avait collaboré à l’organisationdu volet gastronomique dont le chef Boulud avait accepté la présidenced’honneur. Dix-neuf chefs new-yorkais l’accompagnaient à Montréal à cetteoccasion.

Une stratégie de mise en marché dynamique
Cet événement new-yorkais représente une occasion exceptionnelle quis’inscrit parfaitement dans la stratégie québécoise de promotion des produitsde spécialité. L’intérêt des grands chefs combiné à la réputation de qualitédes produits québécois et à la proximité du marché américain constituent desavantages stratégiques pour le Québec sur le vaste et compétitif marché de lagastronomie. La représentation du Québec à New York a donc profité de cetévénement pour promouvoir la grande variété de produits agroalimentaires dontl’exportation vers l’Etat de New York rapporte près de 510 M$ aux entreprisesquébécoises actives dans ce secteur.

Commentaires