Présentation officielle du plan d’affaires de Temviande : le soutien du milieu sera capital

Fugèreville (Québec), 19 avril 2004 – « Temviande prévoie redémarrer l’abattoir de Fugèreville au début de l’automne 2004. Les activités de l’entreprise seront reprises en deux étapes distinctes, la première étape permettra de relancer et de consolider les activités d’abattage tandis que la seconde étape sera orientée vers le développement et l’expansion de nos activités. Ce sont de 45 à 75 emplois qui seront ainsi créés en région. Mais ce sont surtout des activités d’abattage et de mise en marché des viandes qui pourront se développer et ainsi soutenir les efforts régionaux au niveau de la production agricole. C’est l’économie agricole de toute la région qui bénéficiera des retombées positives de ce projet! »

C’est en ces termes que le promoteur, M. Yves Legoff, a présenté le Plan d’affaires de Temviande inc. à Rouyn-Noranda, vendredi le 16 avril dernier devant plus de quarante personnalités représentant les principaux acteurs du milieu économique Témiscabitibien. « Consolidation et Développement », deviennent donc les mots-clés de la relance de l’abattoir de Fugèreville et correspondent aux engagements manifestés dès le mois de décembre dernier par M. Legoff.

À cet effet, rappelons qu’une équipe d’experts s’était rendue à Fugèreville dès l’acquisition des actifs afin d’évaluer le fonctionnement et les processus d’abattage et proposer les améliorations requises. Les recommandations des experts et les plans qui en sont issus touchent la construction d’une nouvelle étable et d’un nouveau plan d’abattage pour une première étape des travaux validée à plus d’un million de dollars; le réaménagement du plan d’éviscération, des lignes de froid, de la nouvelle salle d’égouttement, de la nouvelle salle de découpe et du congélateur pour une deuxième étape des travaux validée à plus d’un million et demi de dollars. Ces modifications globales et essentielles nécessiteront des investissements de plus de deux millions et demi de dollars qui permettront d’améliorer grandement la chaîne de travail et de rencontrer les normes de commercialisation internationales. Les activités de l’abattoir auront toujours une vocation multi-espèces mais on prévoit tout de même que près de 80% de l’abattage sera constitué de porcs.

De même on ne peut évoquer le développement de Temviande inc. sans traiter du développement de ses marchés afin d’écouler les différents produits issus des activités d’abattage. À cet effet, Temviande inc. s’est assuré de partenariats très intéressants avec d’autres entreprises, notamment avec Viandes Kamouraska Packers inc, entreprise expérimentée et reconnue dans la mise en marché des produits carnés. Tel que précisé dans le Plan d’affaires présenté, cette association permettra de faciliter l’écoulement de l’ensemble des produits sur les différents marchés visés. « Il s’agit là d’une entente essentielle puisque l’on connaît les limites des marchés local et régional. Nous nous basons sur une étude de marché que nous avons commandée et qui démontre que les marchés de l’Abitibi Témiscamingue et du Nord-Est Ontarien ne peuvent excéder 10 % de la production totale de l’abattoir. Il faut donc dès maintenant s’assurer d’un bon positionnement sur les différents marchés, et il faut surtout nous assurer de répondre adéquatement aux exigences liées à chacun de ces marchés » a souligné Yves Legoff.

Pour atteindre les objectifs visés, l’entreprise Temviande inc. sollicite la participation du milieu économique régional. Ce soutien du milieu s’avère crucial pour la suite des activités car cela favorisera une meilleure concertation de toutes les instances vers le maintien et la croissance de l’entreprise. Selon Yves Legoff, « nous avons déjà investi temps, argent et énergie pour la relance de l’entreprise, nous mettons sur pied des opérations qui vont permettre de développer plusieurs emplois mais le milieu doit s’impliquer financièrement et faire en sorte que les efforts de tous soient orientés dans la même direction. Il s’agit là d’une condition importante à la réussite de Temviande inc ». Le promoteur a d’ailleurs interpellé directement les organisations présentes et a souhaité qu’elles se manifestent rapidement par le biais d’une lettre d’intention à l’égard du projet soumis. La date du 15 mai 2004 a été formellement établie pour cette première étape.

Pour Yves Legoff, il est permis dès maintenant d’entrevoir un bel avenir pour cette entreprise, et le Plan d’affaires déposé en fait la démonstration. La rencontre de vendredi s’est donc terminée sur cette question du promoteur : « Nous sommes là pour vous! Embarquerez-vous? »

Commentaires