Réaction de l’UMQ au budget provincial 2007-2008

Québec (Québec), 20 février 2007 – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) salue les actions de soutien au développement des régions contenues dans le budget déposé par le ministre des Finances, M. Michel Audet. « Les 825 millions $ annoncés pour les cinq prochaines années fourniront desoutils et des leviers additionnels aux différentes régions du Québec dansleurs efforts pour l’occupation dynamique du territoire », a déclaré M. JeanPerrault, président de l’UMQ et maire de Sherbrooke. L’UMQ regrette cependantl’absence de mesures structurantes qui répondent aux besoins des municipalitésen matière d’infrastructures. Elle souhaite que le prochain gouvernementassure un financement adéquat et à long terme des infrastructures municipales,intervention essentielle pour assurer un véritable développement durable del’ensemble des régions du Québec. « Les mesures relatives aux infrastructuresmunicipales de ce budget ne permettront pas aux municipalités d’avoir accès àdes revenus stables et prévisibles et de mieux planifier leur développement àlong terme, ce que nous demandons depuis fort longtemps », a ajoutéM. Perrault.

Tout en réitérant sa demande à l’effet d’inclure la question du déficiten infrastructures dans les discussions visant à trouver une solution durableau déséquilibre fiscal, l’UMQ constate cependant la présence de quelquesmesures qui auront un impact positif sur les municipalités :

Voirie et transports
Le budget règle deux préoccupations du monde municipal. D’abord avec desinvestissements additionnels de 22 millions $ pour améliorer l’état des pontset ouvrages d’art municipaux qui, bien qu’insuffisants, permettront de réparerles cas les plus problématiques. Ensuite, la contribution de 11 millions $ parannée sur cinq ans pour l’entente sur la régionalisation du déficit du métrode Montréal, offrira une réponse à cet enjeu crucial pour la régionmétropolitaine.

Régions
Le financement accru des CLD et des CRE encouragera l’émergence denouveaux projets de développement dans toutes les régions du Québec. Les17 millions $ supplémentaires qui seront consacrés dès 2007-2008 au Fonds dedéveloppement régional, outil apprécié par les CRE, seront bénéfiques. Lesdeux nouvelles mesures d’amélioration de l’entrepreneurship, totalisant90 millions $ sur cinq ans, viendront aussi augmenter les ressources des CLD.Le soutien de 75 millions $ aux projets ACCORD, le financement des commissionsrégionales sur les ressources naturelles, le soutien à l’investissement et àla productivité aux entreprises, le soutien aux secteurs minier, àl’agriculture et aux pêches, et le tourisme en région sont autant de mesuresqui aideront les régions à se développer.

Par ailleurs, la mise sur pied d’un groupe de travail qui examinera lesimpacts des crédits d’impôt en faveur des régions ressources et pour lanouvelle économie, permettra de clarifier la situation et de concevoir unrégime mieux adapté. Enfin, le soutien particulier annoncé pour les villes deMontréal et Québec les aidera à mettre en oeuvre leur plan de développementéconomique, tout en reconnaissant le rôle particulier qu’elles jouent dansl’économie de la province.

Culture
L’Union reçoit positivement l’investissement additionnel de 3 millions $dans le programme Placements Culture, qui facilite la levée de fonds auprès dusecteur privé en faveur des organismes culturels. Elle applaudit également aux2 millions $ récurrents qui seront consacrés aux bibliothèques publiques,notamment pour l’amélioration de la technologie et la création d’un cataloguecollectif.

Communautés culturelles
Autre bonne nouvelle, l’investissement de 5,3 millions $ pour lafrancisation des immigrants. L’UMQ a toujours mis en valeur l’importance del’immigration pour le développement et la prospérité des régions.

Logement social
L’UMQ salue la volonté de conserver l’objectif de construction de 20 000nouveaux logements sociaux.

Depuis sa fondation en 1919, l’UMQ représente les municipalités de toutestailles dans toutes les régions du Québec. Elle a pour mission de contribuerau progrès et à la promotion de municipalités démocratiques, dynamiques etperformantes, dédiées au mieux-être des citoyennes et citoyens. La structurede l’UMQ, qui regroupe ses membres en caucus d’affinité : municipalitéslocales, municipalités de centralité, villes d’agglomération, grandes villeset municipalités de la Métropole, est l’expression de toute la diversité et dela solidarité municipale québécoise.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des municipalités du Québec (UMQ)
http://www.umq.qc.ca/

Commentaires