Résultats des tests ADN de la vache folle US pour bientôt

Washington (États-Unis), 2 janvier 2004 – Les autorités américaines pensent obtenir les résultats des tests ADN du premier cas de vache folle détecté aux Etats-Unis en début de semaine, a indiqué vendredi dernier le département de l’Agriculture.

« Nous espérons avoir les résultats ADN début de semaine prochaine », a déclaré le vétérinaire en chef du ministère de l’agriculture, Ron DeHaven, lors d’un point de presse.

Des échantillons du cerveau de la vache atteinte d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) sont examinés aux Etats-Unis et par un laboratoire au Canada, le même qui avait été chargé d’étudier le cas de la première vache folle découverte en mai dernier dans ce pays, a ajouté M. DeHaven.

Selon Washington, la vache folle, une Holstein issue d’un troupeau appartenant à un éleveur de l’Etat de Washington (nord-ouest), est née avant l’interdiction de nourrir les ruminants avec des farines animales aux Etats-Unis instaurée en 1997, et a été importée depuis le Canada.

Les analyses sont faites sur des échantillons de « sources multiples », a souligné m. DeHaven et il peut encore y avoir un « risque d’erreur », a-t-il souligné en espérant toutefois que l’on pourra « clore le processus d’identification » de l’animal en question.

Il a ajouté que les autorités américaines se concentraient désormais sur la surveillance des cheptels en particulier des animaux malades ou blessés au point qu’ils ne peuvent plus marcher jusqu’à l’abattoir.

Mardi dernier, la secrétaire à l’Agriculture Ann Veneman avait annoncé de nouvelles règles pour exclure l’entrée de ce type d’animaux dans la chaîne alimentaire humaine.

La viande de la vache folle découverte le 23 décembre avait, elle, finit dans la chaîne alimentaire, seul sa cervelle ayant été envoyée en laboratoire pour être testée pour déterminer la présence du prion de l’ESB.

Source : AFP

Commentaires