Saisie de moutons importés d’Europe dans le Vermont

Vermont (États-Unis), 21 mars 2001 – Des agents du département américain de l’Agriculture (USDA) ont saisi mercredi dans l’Etat du Vermont l’un de deux troupeaux importés d’Europe soupçonnés d’être contaminés par la tremblante du mouton.

Houghton Freeman, l’un des bergers, a déclaré que sa ferme de Greensboro avait été encerclée mercredi matin par des voitures de police et que les bêtes avaient été chargées à bord de camions pour être abattues et testées dans l’Iowa.

Des couples de moutons élevés pour leur lait avaient été importés de Belgique et des Pays-Bas en 1996. Les animaux avaient alors été soumis à des restrictions en application des mesures préventives de lutte contre la tremblante du mouton, a fait savoir le département de l’Agriculture dans un communiqué.

Des tests ont révélé en juillet la présence d’encéphalopathie chez plusieurs moutons du troupeau.

Selon le département de l’Agriculture, il n’y a aucun moyen de savoir si les animaux étaient atteints de la tremblante du mouton ou d’une nouvelle variante d’encéphalopathie contractée par l’absorption de produits d’origine bovine contenant le prion responsable de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).

La tremblante du mouton n’est semble-t-il pas transmissible à l’homme alors que l’apparition chez l’homme d’une nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (nv-MCJ) a été imputée à l’ingestion de produits provenant de bovins infectés par l’ESB.

Freeman et les propriétaires du deuxième troupeau qui devrait être saisi prochainement, les Faillace, ont engagé une procédure judiciaire qui dure depuis neuf mois pour tenter d’empêcher la destruction de leurs animaux par le département de l’Agriculture.

« Ils ont voulu les saisir avant la décision du tribunal », a-t-il déploré.

Il n’y a encore jamais eu de cas d’ESB décelés aux Etats Unis.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Commentaires