Soutien pour améliorer la capacité concurrentielle du secteur porcin

Québec, le 26 janvier 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, a annoncé aujourd’hui l’octroi d’une aide financière au Comité conjoint du porc, qui regroupe l’Association du congrès du porc du Québec (ACPQ), la Fédération des producteurs de porcs du Québec (FPPQ) et la Société des éleveurs de porcs du Québec (SEPQ).







Cette aide financière de 534 492 $ sera principalement utilisée pour soutenir des activités telles que le développement de services de génie en envi-ronnement, la mise en place d’un réseau de veille stratégique et la standardisation des logiciels de gestion au CPDQ.


Cette aide financière de 534 492 $, accordée à l’intérieur du Programme de soutien financier aux associations de producteurs désignées, sera principalement utilisée pour soutenir des activités telles que le développement de services de génie en envi-ronnement, la mise en place d’un réseau de veille stratégique et la standardisation des logiciels de gestion au Centre de développement du porc du Québec inc. (CPDQ). Ce centre, qui regroupe plusieurs partenaires, a pour mandat de promouvoir la recherche et le développement technologique dans la production porcine.

Des sommes seront également consacrées à l’implantation des normes HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Points – Analyse des risques et maîtrise des points critiques) à la ferme. Cet important projet, auquel participent plusieurs organismes, favorisera la mise en place d’un programme d’assurance-qualité visant à satisfaire les consommatrices et consommateurs et augmentera la compétitivité des entreprises du secteur sur les marchés québécois et internationaux.

Enfin, la Société des éleveurs de porcs du Québec recevra le soutien nécessaire en vue de réaliser des activités liées à son mandat, telles que le maintien des avantages concurrentiels québécois en matière de génétique porcine.

Le Programme de soutien financier aux associations de producteurs désignées a été institué par le gouvernement du Québec à la suite de l’abolition des casinos forains tenus par certains organismes. Cette mesure de remplacement permet aux associations de producteurs et de productrices de bénéficier d’une aide financière pour réaliser les actions prévues dans leur plan d’affaires annuel.

Ce programme vise la mise en œuvre de projets novateurs et structurants de développement de marchés du secteur bioalimentaire. « Je suis assuré que ce soutien financier permettra la réalisation des activités essentielles au développement du secteur porcin », a mentionné monsieur Trudel.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Centre de développement du porc du Québec (CDPQ)

http://www.cdpqinc.qc.ca

Le Porc du Québec

http://www.leporcduquebec.qc.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires