Stocks de porcs au premier trimestre de 2008

Ottawa (Ontario), 24 avril 2008 – Selon les nouvelles données tirées de l’Enquête sur les porcs d’avril 2008, les stocks de porcs dégringolent et les éleveurs quittent l’industrie, dans la foulée de la hausse des coûts des aliments et de la faiblesse des prix à l’abattage.

Les données indiquent que l’industrie porcine au Canada est en période de transition, les coûts des aliments et les prix à l’abattage, deux éléments d’importance sur le marché des porcs depuis quelque temps, ayant réduit la marge bénéficiaire à son plus bas niveau.

Au 1er avril 2008, le Canada comptait près d’un cinquième de moins (-19,3 %) d’éleveurs de porcs qu’en avril 2007. Parmi ceux qui étaient encore en affaires, un certain nombre avait fermé leurs étables ou réduit leur troupeau de porcs reproducteurs, ou les deux.

Les éleveurs ont estimé qu’il y avait 13,0 millions de porcs dans les exploitations agricoles au 1er avril, en baisse de 1,7 million par rapport à la même date en 2007. Cette baisse de 11,7 % représente le recul le plus marqué d’une année à l’autre enregistré au cours des trois dernières décennies et la cinquième diminution trimestrielle consécutive des stocks totaux de porcs.

Le nombre de truies a chuté de 4,6 % au cours de cette période de 12 mois.

Les coûts des aliments ayant augmenté, bon nombre d’éleveurs de porcs qui avaient une exploitation de naissage-finition plus traditionnelle s’en tiennent maintenant au naissage. Cette situation a fait en sorte que les éleveurs ont exporté leurs porcs, des porcelets sevrés pour la plupart, à un bon rythme, principalement vers les États-Unis.

Les éleveurs ont exporté un nombre estimatif de 2,9 millions de porcs pendant les trois premiers mois de 2008, en hausse de 25,9 % comparativement à la même période l’année précédente. Parallèlement, l’abattage de porcs au pays au cours des trois premiers mois de 2008 a diminué de 1,1 % par rapport à la même période l’année précédente.

Le 25 février 2008, le gouvernement du Canada a annoncé un programme de réforme des porcs reproducteurs visant à réduire la taille du troupeau de porcs reproducteurs. Ce programme, une fois mis en oeuvre, pourrait mener à d’autres réductions du troupeau de porcs reproducteurs au pays.

Nota : Les révisions ont été intégrées à partir de juillet 2007.

Stocks de porcs, au 1er avril 2008 
 20082007 à 200820082007 à 200820082007 à 200820082007 à 2008
 ReproductionPorcs à l’engraissementTotal des porcs
   Moins de 20 kilogrammes20 kilogrammes et plus  
 milliers de têtesvariation en %milliers de têtesvariation en %milliers de têtesvariation en %milliers de têtesvariation en %
Canada1 498-4,64 295-9,67 207-14,313 000-11,7
Atlantique28-10,874-19,6133-30,7234-25,5
Québec391-2,91 240-5,02 220-9,33 850-7,3
Ontario385-7,91 076-14,41 879-13,63 340-13,2
Est804-5,72 389-9,94 231-12,17 424-10,8
Manitoba368-1,41 052-5,31 240-13,72 660-8,9
Saskatchewan131-3,3294-7,8690-22,11 115-16,8
Alberta178-7,1517-15,4985-19,11 680-16,8
Colombie-Britannique18-3,842-25,26110,4121-6,9
Ouest694-3,31 905-9,12 976-17,25 576-13,0
Nota: Les totaux peuvent ne pas correspondre en raison de l’arrondissement des données.

Le numéro du premier trimestre de 2008 du rapport Statistiques de porcs, vol. 7, no 2 (23-010-XWF, gratuit), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web. Sous Publications Internet gratuites, choisissez Agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires