Supraliment s.e.c. et Olymel s.e.c. entreprennent une fusion prometteuse

Saint-Hyacinthe (Québec), 14 avril 2005 – Les dirigeants d’Olymel s.e.c, filiale de La Coop fédérée et de Supraliment s.e.c., filiale de Groupe Brochu se sont déclarés très heureux de l’avis émis par le Bureau de la concurrence autorisant les deux entreprises à fusionner leurs activités.Fait également partie de cette fusion, les Aliments Prince s.e.c. qui avaitdéjà été l’objet d’une entente de partenariat entre Groupe Brochu et Olymels.e.c. en 2002. Cette transaction dont le montant ne sera pas divulgué avaitété soumise à l’approbation du Bureau de la concurrence en octobre dernier.

Au cours des prochaines semaines, la direction d’Olymel s.e.c. feraconnaître les changements nécessaires à l’intégration des activitésd’abattage, de découpe, de désossage, de transformation et decommercialisation des produits des deux entreprises, connus notamment sous lesmarques Olymel, Lafleur, Flamingo, Prince et Galco Foods. Une fois complétée,la fusion de Supraliment s.e.c. et d’Olymel s.e.c., fera de l’entreprise quiopérera sous le nom d’Olymel s.e.c., le chef de file canadien dans le domainede l’abattage, de la transformation et de la distribution des viandes de porcset de volailles, avec des installations au Québec, en Ontario et en Alberta.

« Nous sommes à bâtir une entreprise plus forte en réunissant lesconditions pour qu’elle devienne un acteur majeur sur les marchés national etinternational. Nous allons profiter de la synergie découlant de cette fusionpour augmenter notre niveau de compétitivité, moderniser nos façons de faireet améliorer notre éventail de produits. Nos clients peuvent s’attendre à laqualité, à la constance et au service qui ont fait la réputation des deuxentreprises qui fusionnent aujourd’hui. Nous pourrons désormais mieux releverles défis posés par l’évolution des marchés domestique et étranger et assurerla pérennité de l’entreprise » de déclarer monsieur Réjean Nadeau, président-directeur général d’Olymel s.e.c.

La nouvelle entreprise emploie au-delà de 10 000 personnes et exporteprès de la moitié de ses ventes principalement aux Etats-Unis, au Japon et enAustralie ainsi que dans une soixantaine d’autres pays. Son chiffre d’affairesdevrait atteindre plus de 2,5 milliards de dollars cette année.

La majorité des actions d’Olymel s.e.c. est détenue par La Coop fédérée,une fédération de coopératives agricoles regroupant plus de 51 000 membres.Groupe Brochu et la SGF-Soquia possèdent également des participationsimportantes dans le capital de l’entreprise. Olymel s.e.c. a son siège socialà Saint-Hyacinthe au Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Olymel
http://www.flamingo.qc.ca/

Commentaires