Terre-Neuve signe l’accord de mise en oeuvre sur le CSA

Ottawa (Ontario), 12 mai 2003 – La province de Terre-Neuve et du Labrador est devenue la première province à signer un accord avec le gouvernement du Canada en vue d’entreprendre la mise en oeuvre du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA).

Le ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, le ministre des Ressources forestières et de l’Agroalimentaire de Terre-Neuve et du Labrador, M. Rick Woodford, et le ministre d’État (Agence de promotion économique du Canada atlantique), M. Gerry Byrne, ont annoncé l’accord en qualifiant l’événement de mémorable pour l’industrie agricole et agroalimentaire de la province.

« C’est vraiment un événement important pour les producteurs de cette province, a déclaré M. Vanclief. Nous avons travaillé très fort avec Terre-Neuve et le Labrador et tous nos partenaires provinciaux pour arriver à cette étape du processus, c’est-à-dire la mise en oeuvre des nouvelles caractéristiques du programme. Je suis très fier et très heureux de l’accord que nous avons conclu avec la province de Terre-Neuve et du Labrador et j’ai bon espoir que nous pourrons signer d’autres accords de mise en oeuvre avec les autres provinces bientôt. »

Le ministre Woodford s’est dit très heureux de signer l’accord de mise en oeuvre avec le gouvernement fédéral. Il a ajouté que cet accord jettera les bases d’une nouvelle ère stimulante pour l’amélioration et la diversification de l’agriculture dans la province de Terre-Neuve et du Labrador.

« Le gouvernement provincial s’engage à favoriser le renforcement et l’amélioration de son industrie agroalimentaire, comme en témoigne notre participation au Cadre stratégique pour l’agriculture quinquennal et notre partenariat avec le gouvernement fédéral, a déclaré le ministre Woodford. Nous croyons que les programmes prévus dans le nouveau CSA, d’une valeur de plus de 32.4 millions de dollars, permettront à notre industrie de se positionner pour saisir de nouvelles possibilités de croissance et tirer profit de ses activités de diversification et à valeur ajoutée. Nous nous engageons à faire en sorte que notre industrie agricole atteigne son plein potentiel et continue de jouer un rôle important au sein de nos économies rurales. »

« Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les producteurs et toute l’industrie agricole et agroalimentaire de Terre-Neuvre et du Labrador, a déclaré M. Byrne. Terre-Neuvre et le Labrador a fait un grand pas vers un futur prometteur en étant la première province à signer l’accord de mise en oeuvre du CSA avec le gouvernement du Canada. »

Les accords de mise en oeuvre régissent l’administration de nouveaux programmes administrés en vertu des cinq volets du CSA, soit la gestion des risques de l’entreprise, l’environnement, la salubrité et la qualité des aliments, le renouveau, et la science et l’innovation.

On trouve dans les accords, les programmes qui seront administrés, leurs mécanismes de prestation et le niveau de gouvernement qui les administrera. S’y trouve également la liste des coûts des programmes et des précisions sur les structures de gestion nécessaires à l’administration de certains programmes. Le ministre Woodford a déclaré que l’accord de mise en oeuvre signé aujourd’hui permettra à la province de Terre-Neuve et du Labrador d’aller de l’avant et de mettre la dernière main aux détails des programmes et aux mesures précises visant à répondre aux besoins de son industrie agricole. Il a déclaré que comme les programmes provinciaux seront mis en oeuvre en vertu des cinq piliers du CSA, on créera ainsi une approche stratégique cohérente pour l’agriculture au Canada, tout en positionnant l’industrie agricole de la province de Terre-Neuve et du Labrador de manière à ce qu’elle devienne plus forte et plus prospère.

M. Mervin Wiseman, le président de la Fédération de l’agriculture de Terre-Neuve et du Labrador, a mentionné que la fédération appuyait le nouveau CSA et attendait impatiemment les avantages résultant de cette mise en oeuvre.

« La fédération avait hâte de voir la mise en oeuvre de cet accord, a dit M. Wiseman. Nous croyons que cette nouvelle entente procurera une grande stabilité au secteur en lui fournissant une approche stratégique, par le biais des cinq piliers du CSA. La somme des fonds contenus dans l’accord représente une étape importante pour le secteur agricole de Terre-Neuve et du Labrador. »

Les ministres conviennent que grâce à l’accord de mise en oeuvre en place, l’industrie agricole de Terre-Neuve et du Labrador a franchi une étape importante qui permettra de faire de son industrie un chef de file mondial en matière de salubrité et de qualité des aliments, de production respectueuse de l’environnement et de produits innovateurs.

L’industrie agricole et agroalimentaire de Terre-Neuve et du Labrador emploie plus de 4 000 personnes et représente plus de 500 millions de dollars dans l’économie de la province.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA)
http://www.agr.gc.ca/canadaentete/

Commentaires