Tests négatifs sur un cas suspect aux États-Unis

Washington (États-Unis), 30 mars 2001 – Des tests effectués sur des prélèvements pratiqués sur un porc issu d’une conserverie de viande de Caroline du Nord et soupçonné d’avoir la fièvre aphteuse se sont révélés négatifs, a annoncé vendredi le Département de l’Agriculture américain.

Un autre échantillon, prélevé dans un marché qui pourrait avoir été servi par le même camion, était en cours d’analyse.

« Ce n’est pas rare », a expliqué le porte-parole du département, Kevin Herglotz. « Chaque fois que nous sommes confrontés à un cas suspect, nous le prenons très au sérieux ».

Des échantillons prélevés sur un porc décédé dans le comté Martin ont été envoyés jeudi soir aux responsables fédéraux de l’Agriculture pour vérifier si l’animal était porteur de la maladie, a indiqué un porte-parole du Département de l’Agriculture de l’Etat, Jim Knight.

Le porte-parole a expliqué qu’une inspectrice du Département de l’Agriculture de l’Etat s’est inquiétée d’un possible cas, après avoir vu des animaux morts dans une conserverie de viande de Robersonville, à 125km à l’est de Raleigh.

Elle a contacté un inspecteur fédéral, qui a accepté la réalisation de prélèvements, qui ont été acheminés par avion dans un laboratoire fédéral isolé, à Plum Island, seul site réalisant des tests sur la fièvre aphteuse aux Etats-Unis.

Un autre échantillon a été prélevé au marché du comté de Sampson, au sud-est de Raleigh, et envoyé au même laboratoire.

Les deux sites pourraient avoir été desservis par la même entreprise de transport, selon M. Knight.

L’entreprise de Robersonville a été placée en quarantaine.

Les États-Unis n’ont pas eu de cas confirmé de fièvre aphteuse depuis 1929, mais les responsables fédéraux et des différents États testent fréquemment les animaux qui présentent des symptômes similaires.

Source : Basket USA

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Commentaires