Étude sur les besoins alimentaires des animaux

Ottawa (Ontario), 13 janvier 2003 – Les données provisoires de l’Étude sur les besoins alimentaires des animaux sont maintenant disponibles pour 2001, ainsi que les données révisées pour 1999 et 2000. L’étude se fonde sur les coefficients de 1999 établis sur les populations de bétail pour les trois années de cette diffusion. L’information est présentée selon l’espèce, aux échelons provincial et national.

En 2001, le bétail canadien a consommé 24,3 millions de tonnes métriques de provende à base de céréales, comparativement à 23,2 millions de tonnes en 1999. Pour ce qui est du fourrage grossier, il en a consommé 45,3 millions de tonnes en 2001, par rapport à 44,2 millions de tonnes en 1999.

En 2001, le bétail albertain a utilisé plus de provende que celui des autres provinces, soit 6,4 millions de tonnes de rations à base de céréales et 18,1 millions de tonnes de fourrage. L’Ontario et le Québec suivaient, ayant utilisé respectivement 5,9 millions de tonnes et 5,3 millions de tonnes de rations ainsi que 6,4 millions de tonnes et 4,7 millions de tonnes de fourrage. La Saskatchewan, qui est la seconde province en importance pour ce qui est du nombre de bovins au Canada, a utilisé 8,0 millions de tonnes de fourrage.

L’industrie porcine a commandé la majeure partie des provendes à base de céréales, soit 37 % de la consommation nationale. Les bovins ont consommé 76 % du fourrage. Le maïs-grain a été l’ingrédient le plus populaire pour produire les rations à base de céréales, et a représenté 31 % du poids total de ces dernières.

L’Étude sur les besoins alimentaires des animaux (23-501-XIF, gratuite) est accessible dans le site Web de Statistique Canada. À la page Nos produits et services, sous Parcourir les publications Internet, choisissez Gratuites, puis Agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada

http://www.statcan.ca/

Commentaires