Un conte agricole en chanson

« Grand-papa, raconte-nous l’histoire. S’il te plait ! », demandent les enfants avec insistance. Mais l’aîné leur répond aussitôt : « D’accord ! Une histoire sur Cendrillon, mais pas la Cendrillon que vous connaissez. Voici l’histoire de Cendrillon des Prairies. Comment une pauvre plante est devenue la princesse des Prairies. »

Sur ces mots, les trois amis John O’Donovan, Neil Harker et Dave Best entamment, en chanson, la triste histoire du roi « le blé » qui se sentait bien seul à reigner sur les Prairies. Les mauvaises herbes pouvaient croître comme elles voulaient. Le roi se dit qu’il devrait avoir une reine avec lui. Mais Cendrillon « colza » était loin d’être un choix aisé. Elle avait deux sœurs détestables : Glenda Glucosinolate et Eunice Erucic. Si le colza s’en débarrassait, les Praires auraient leur reine.

Avec leur baguette magique, les magiciens libérèrent Cendrillon des deux méchantes soeurs. Les fleurs jaunes se mirent à se répandre dans les Prairies. Canola était le nom que les magiciens avaient donné à leur reine qui devint rapidement la plante la plus rentable que nous n’avions jamais vue.

Cendrillon devint omniprésente dans le paysage des Prairies. Pour les deux méchantes sœurs, les sorciers les banirent à tous jamais du royaume. Et les habitants des Prairies chantent en chœur : « Finalement, nous avons trouvé Cendrillon des Prairies, la princesse qui rend nos fermiers heureux. Une dame qui a réglé les conflits et qui compétitionne bien avec ces vieux envahisseurs. »

Joyeux Noël à tous !

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires