Un expert déplore qu’Ottawa n’ait pas modifié ses règlements sur les OGM

Régina (Saskatchewan), 4 février 2002 – Le gouvernement n’a pas changé de manière significative la façon dont il réglemente les aliments génétiquement modifiés- un an après qu’un comité de scientifiques eut formulé 53 recommandations visant l’amélioration du système, déplore l’un des présidents dudit comité.

Brian Ellis, qui coprésidait le comité de la Société royale du Canada sur la biotechnologie alimentaire, a déclaré lundi qu’Ottawa a effectué certains progrès en ce qui concerne les recommandations du rapport. Mais il n’a pas donné suite aux recommandations les plus importantes, comme la mise sur pied d’un groupe d’experts indépendants pour superviser l’approbation d’aliments génétiquement modifiés.

Dans son rapport du 5 février 2001, le comité recommandait que le gouvernement fédéral mette en place des tests plus rigoureux des aliments transgéniques, et préconisait une plus grande transparence dans les tests et l’approbation de ces produits.

En réponse au rapport, Ottawa a dévoilé en novembre 2001 un plan d’action, et, la semaine dernière, un état des progrès accomplis.

Selon le plan d’action, le ministère fédéral de la Santé envisagerait de rendre plus transparent son processus réglementaire en favorisant une meilleure information du public sur les produits altérés génétiquement. Cela pourrait inclure la publication des données du manufacturier sur le degré d’innocuité des nouveaux produits, et des rapports de réactions négatives à de nouveaux produits.

Source : Presse Canadienne

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Santé Canada

http://www.hc-sc.gc.ca

Société Royale du Canada

http://www.rsc.ca/

Commentaires