Une huitième année de croissance pour Financement agricole Canada

Regina (Saskatchewan), 19 juin 2001 – En 2000-2001, Financement agricole Canada a consenti plus de 1,8 milliard de dollars en prêts aux producteurs primaires et aux agri-entrepreneurs canadiens, comparé à 1,6 milliard de dollars dans l’exercice précédent.

Cette performance lui a permis d’afficher, à la fin de mars 2001, une croissance de 9,6 p. 100 de son portefeuille de prêts, qui est passé à 6,9 milliards de dollars. Il s’agit d’une huitième année consécutive de croissance pour Financement agricole Canada dont le portefeuille est constitué de 44 700 clients du secteur agricole.

« Le succès de l’industrie agricole canadienne a toujours été lié à sa capacité de s’adapter, de changer et d’innover, a souligné le président-directeur général de la Société, M. John J. Ryan. A Financement agricole Canada, la tradition se poursuit : nous continuons de travailler avec les exploitants agricoles afin de les aider à prospérer. »

En 2000-2001, la société d’Etat a prêté 1,5 milliard de dollars aux producteurs agricoles et 251 millions de dollars aux agri-entrepreneurs. Plus de 90 p. 100 des prêts de Financement agricole Canada sont consentis à des producteurs du secteur primaire, soit directement, soit par l’entremise d’alliances d’affaires.

« Au cours du dernier exercice, nous avons aidé plusieurs jeunes producteurs à percer dans l’industrie agricole et d’autres producteurs et entreprises reliées à l’agriculture à se développer. Nous avons aussi collaboré avec les clients qui font face à des replis du marché ou d’autres défis afin de créer des solutions financières qui les aident à surmonter ces moments difficiles », a affirmé M. Ryan.

Les produits et services personnalisés de Financement agricole Canada alimentent sa croissance. En 2000-2001, la société d’Etat a lancé le prêt Flexi-porc à l’échelle nationale. Ce produit offre une plus grande souplesse de remboursement du capital pour

tenir compte de la nature cyclique du secteur. Financement agricole Canada a aussi lancé l’Enviro-prêt, le premier produit de prêt au Canada qui offre aux producteurs et aux agri-entrepreneurs du financement destiné à la mise sur pied ou à l’expansion d’exploitations selon de saines pratiques environnementales.

Au cours du dernier exercice, Financement agricole Canada a entrepris plusieurs initiatives afin de contribuer au succès futur des producteurs et de l’industrie agricole dans son ensemble. En partenariat avec plusieurs organismes des secteurs public et privé, Financement agricole Canada a lancé AgriSuccès – un programme visant à aider les producteurs à préparer des plans d’affaires à long terme. Elle a aussi mené des consultations auprès d’une centaine de groupes des secteurs agricoles et financiers en vue d’élaborer des propositions de modification à sa loi qui lui permettront de continuer à combler les besoins à long terme de l’agriculture.

« Grâce aux innovations mises de l’avant au cours de l’exercice, il est plus facile pour nos clients et clientes de faire affaire avec nous, se réjouit M. Ryan. La société d’Etat continuera d’offrir aux collectivités agricoles des solutions financières qui visent à combler, dépasser et prévoir leurs besoins.»

Financement agricole Canada a enregistré un bénéfice net de 31,6 millions de dollars au cours du dernier exercice, comparativement à 38,4 millions de dollars en 1999-2000. Financement agricole Canada s’efforce d’atteindre la stabilité financière afin de demeurer rentable de manière à pouvoir aider l’industrie agricole à long terme. En tant que membre du programme Imagine du Centre canadien de philanthropie, Financement agricole Canada s’est engagée à verser chaque année un p. 100 de son revenu avant impôt à des oeuvres de bienfaisance et des organismes communautaires sans but lucratif. En 2000-2001, Financement agricole Canada a continué d’appuyer des organisations, notamment les associations pour la sécurité à la ferme, les cercles 4-H et Centraide, afin de sensibiliser les gens aux questions de sécurité agricole, d’alimentation et de lutte contre la faim.

« Par cet engagement, Financement agricole Canada trouve de nouveaux moyens de redonner aux collectivités canadiennes où les membres de son personnel vivent et travaillent », a dit M. Ryan.

Fondée en 1959, la société d’Etat est le plus important prêteur agricole à terme au Canada. Elle compte 900 employés qui travaillent à partir d’une centaine de bureaux répartis aux quatre coins du pays. Le siège social de Financement agricole Canada est situé à Regina, en Saskatchewan.

Financement agricole Canada : Faits saillants du Rapport annuel de 2000-2001

  1. Les prêts consentis d’un montant global de 1,8 milliard de dollars ont fait croître le portefeuille de 9,6 p. 100.
  2. Un bénéfice net de 31,6 millions de dollars, soit un peu moins que celui de l’exercice précédent de 38,4 millions de dollars.
  3. Une légère augmentation des frais d’administration par rapport à l’exercice précédent, soit de 90,8 à 94,5 millions de dollars, découlant des améliorations apportées au service à la clientèle et à la prestation des produits.
  4. Un rendement des capitaux propres avant impôt sur les bénéfices de 8,4 p. 100, soit sensiblement supérieur au résultat de 6,6 p. 100 de l’exercice précédent.
  5. Un ratio de levier amélioré de 7,6:1 au 31 mars 2001, comparativement au ratio de 9,5:1 à la même date l’exercice précédent.


Distribution géographique – Portefeuille de prêts au 31 mars

2001 2000
Nombre Montant Nombre Montant
de (en millions de (en millions
prêts de dollars) prêts de dollars)
Colombie-Britannique 2 008 359,5 1 926 280, 8
Alberta 10 986 1 014,3 10 265 978,0
Saskatchewan 24 409 1 332,9 24 205 1 286,1
Manitoba 7 403 640,1 7 539 587,5
Ontario 17 726 2 135,6 17 247 1 913,0
Québec 8 440 984,2 8 368 848,2
Nouveau-Brunswick 1 684 173,9 1 729 161,7
Nouvelle-Ecosse 1 071 112,3 1 012 105,6
Ile-du-Prince-Edouard 1 234 123,8 1 170 114,6
Terre-Neuve 241 31,0 225 28,3
National 75 202 6 907,6 73 686 6 303,8

Prêts consentis par secteur (millions de dollars)
(pour les exercices terminés le 31 mars)

Secteur 2001 2000
Cultures commerciales 459,4 471,7
Lait 398,8 392,3
Boeuf 291,1 302,8
Porc 153,2 104,6
Volaille 144,0 82,2
Valeur ajoutée 162,9 114,2
Productions spéciales
traditionnelles * 66,4 62,7
Autres ** 76,5 81,1

* Productions spéciales traditionnelles : apiculture, élevage
d’animaux à fourrure, urine de jument gravide, élevage de chevaux,
lombriculture et aquaculture.

** Autres : élevage d’ovins, acériculture, exploitations mixtes
et autres sources de revenu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)

http://www.fcc-sca.ca/

Commentaires