USA : plus de maïs, moins de soya

Le USDA a publié jeudi dernier son rapport très attendu sur les intentions d’ensemencements de grains aux États-Unis pour cette année. Selon les premières estimations du USDA, il devrait se semer plus de maïs, légèrement moins de soya et plus de blé que la moyenne des prévisions des marchés des derniers jours.

Maïs : 92,2 millions d’acres
Soya : 76,6 millions d’acres
Blé (toutes variétés confondues) : 58 millions d’acres

Si ces premières prévisions d’ensemencements se confirment au cours des prochains mois et que de bonnes conditions météorologiques aux États-Unis ne sont pas au rendez-vous, le contexte d’offre et demande de grains pourrait devenir rapidement critique en 2011-12.

Ensemencements US de maïs
Certainement supporté par le prix élevé du maïs des derniers mois, le USDA a quelque peu surpris les marchés ce matin en révélant qu’il devrait se semer pour 92,2 millions d’acres de maïs cette année aux États-Unis. La moyenne des dernières anticipations était de 91,662 millions d’acres, les prévisions variant de 90,40 à 92,60 millions d’acres.

En principe, basé sur d’excellents rendements de 164 boisseaux/acre (10,28 TM/ha), la prévision du USDA permet d’établir la prochaine production américaine de maïs à 349,50 millions de tonnes. Si la consommation actuelle de maïs américain à 342,92 millions de tonnes ne progresse pas l’an prochain, ce qui ne semble pas le cas selon les dernières informations disponibles, dans le « meilleur des cas » il semble que les inventaires de fin d’année pour 2011-12 pourront alors profiter d’un répit et progresser de 6,58 millions de tonnes.

Si toutefois les conditions de culture se révèlent moins favorables et que les rendements s’établissent de manière plus conservatrice à 162 boisseaux/acre (10,16 TM/ha), la production de maïs américain pourrait alors s’établir à 345 millions de tonnes, ce qui est très près du niveau actuel de consommation de maïs aux États-Unis.

À moins d’imprévus, selon les informations disponibles, la consommation de maïs aux États-Unis ne devrait pas cependant demeurer la même que cette année mais plutôt progresser.

Selon ce premier estimé des superficies ensemencées en maïs cette année aux États-Unis, les producteurs américains de maïs ne peuvent se permettre de connaître des difficultés au cours de la prochaine saison de culture, sans quoi le contexte d’offre et demande de maïs pour 2011-12 risque d’être très serré.

Ensemencements US de soya

Le USDA prévoit que les producteurs américains de soya sèmeront pour 76,6 millions d’acres de soya. Ce résultat est légèrement supérieur à la moyenne des prévisions des marchés qui était de 76,969 millions d’acres, la fourchette des anticipations variant de 75 à 78,50 millions d’acres.

Basé sur des rendements moyens élevés aux États-Unis pour cette année de 44 boisseaux/acre (2,96 TM/ha), la production américaine de soya 2011-12 s’établirait alors à 90,81 millions de tonnes. Ceci est très serré considérant que la consommation actuelle de soya aux États-Unis (incluant les exportations) se situe à 91,3 millions de tonnes.

Basé sur la progression actuelle des cinq dernières années de la consommation de soya aux États-Unis, celle-ci devrait être de 93,5 millions de tonnes l’an prochain. Même considérant de très bons rendements de 44 boisseaux/acre (2,96 TM/ha), tout indique que les inventaires américains de fin d’année de soya pour 2011-12 pourraient très bien atteindre un nouveau creux inégalé depuis 1965-66, passant de 3,82 millions de tonnes cette année à 1,13 million de tonnes l’an prochain.

Plus d’information sur www.grainwiz.com

Commentaires