Vaches laitières : moins de triage, plus de lait

Des chercheurs de l’Université de Guelph ont utilisé les données de 22 troupeaux ontariens possédant en moyenne 162 vaches laitières logées en stabulation libre. Le but de l’étude était de vérifier l’impact des modes de gestion de l’alimentation utilisée dans ces troupeaux sur le triage des aliments et la productivité des vaches. Les quantités d’aliments servies et refusées ont été pesées et échantillonnées afin de déterminer la matière sèche ingérée et la distribution des particules d’aliments servis et refusés. Les vaches à l’étude ingéraient en moyenne 24 kg de matière sèche, produisait 34 kg de lait par vache par jour à une moyenne de 187 jours en lait.

Les chercheurs ont constaté qu’un deuxième repas servi aux vaches au lieu d’un seul entraînait une hausse de la consommation de 1,4 kg de matière sèche et de la production de 2 kg de lait. Ils ont également observé que les vaches recevant deux repas triaient moins les particules grossières de plus de ¾ de po (>19 mm) que les vaches recevant un seul repas par jour, les mettant ainsi moins à risque de faire de l’acidose du rumen. Une augmentation de la proportion des refus de plus de 19 mm occasionnait une diminution du lait produit. De plus, pour chaque augmentation de la longueur de mangeoire de 4 po (10 cm), il y avait une hausse du taux de gras de 0,06 point de pourcentage et une baisse des cellules somatiques de 13 %.

Source : Journal of Dairy Science

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires