Ver-gris noir : risque élevé

Photo : Purdue University

Le mot d’ordre est lancé : c’est le temps de dépister les champs à risque! Les probabilités de dommages aux cultures causées au Québec par le ver-gris noir sont très élevées cette année, disent les avertisseurs du Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP).

« Même si les captures en Montérégie et en Estrie ont été moins élevées que dans les basses terres des Laurentides et de Lanaudière, on recommande de dépister les champs à risque à partir de maintenant. On pourrait observer les premiers plants coupés au cours des prochains jours », peut-on lire dans l’avertissement du 3 juin (PDF).

C’est à Saint-Élisabeth, dans Lanaudière, que le plus grand nombre (890) de papillons du ver-gris noir ont été capturés à ce jour. Les pièges d’Oka (274 captures), Saint-Robert en Montégérie-Est (165 captures) et de Saint Norbert dans le Centre du Québec (116 captures) enregistrent les plus fortes populations.

Pour l’ensemble des régions du sud du Québec, le RAP estime que les premiers plants coupés par le ver-gris noir s’observeront entre le 4 et le 16 juin. Les coupes intensives pourraient débuter du 13 au 25 juin, selon les régions.

« Avec l’arrivée massive des adultes, des températures nocturnes plus élevées, des précipitations qui ont favorisé la germination des mauvaises herbes et des semis tardifs, le risque de dommages est très élevé », affirme le RAP.

Afin de savoir si un champ est à risque, on peut se demander :
1. Le champ était-il attrayant pour la ponte des femelles au début du mois de mai, par la présence de mauvaises herbes et de résidus de cultures?
2. Des larves issues des œufs pondus au début du mois de mai ont-elles été capables de s’alimenter sur des mauvaises herbes jusqu’au semis?
3. Est-ce que les plants de maïs ont moins de cinq feuilles, ou est-ce que les plants de soya ont moins de trois feuilles trifoliées?
Pour mieux répondre à ces questions, consultez ce bulletin d’information du RAP (PDF).

Afin qu’un traitement insecticide soit efficace, il faut intervenir avant que les larves n’aient atteint une longueur de 25 mm. Pour calculer le seuil économique d’intervention dans la culture de maïs, le RAP propose un chiffrier Excel.

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires