Augmentation de la valeur des terres au Québec

Au Québec, la valeur des terres agricoles a augmenté en moyenne de 4,4 % au cours de la première moitié de 2011, après des hausses de 0,9 % et de 2,3 % au cours des deux périodes de rapport précédentes. La valeur des terres agricoles a augmenté en moyenne de 0,7 % par mois entre le 1er janvier et le 30 juin 2011.

La valeur des terres agricoles au Québec demeure stable ou augmente depuis 1984, année où Financement agrciole Canada a commencé à produire des rapports à ce sujet. Le Québec est la seule province dont la valeur moyenne des terres agricoles n’a jamais diminué pendant cette période.

La valeur des terres agricoles a connu une augmentation importante dans l’ouest de la province, ainsi que dans Lanaudière et dans le Centre-du-Québec, où la demande dépassait l’offre, attirant une clientèle très variée. Le marché des terres agricoles dans les secteurs situés à l’est de la région du Centre-du-Québec est resté stable malgré les défis auxquels l’industrie du porc doit faire face. Le nombre d’acheteurs éventuels était limité à cause de la diminution du nombre de producteurs dans les régions dominées par l’industrie porcine.

Au cours des derniers mois, la région de la Montérégie a subi des inondations. Étant donné que l’information sur les propriétés touchées par les inondations était limitée au moment de la rédaction du présent rapport, l’impact sur la valeur des terres inondées était inconnu.

La demande des producteurs de cultures commerciales est demeurée élevée. La valeur des terres a augmenté dans ces secteurs dynamiques, ce que confirment divers indicateurs et les transactions relatives aux parcelles de terre de toute taille. Le prix des céréales, la forte demande et les taux d’intérêt ont tous contribué à ces augmentations.

Source : Financement agricole Canada

Commentaires