Innovations au Salon international de la machinerie agricole

Le Salon international de la machinerie agricole (SIMA), qui se tient à Paris tous les deux ans, est aussi l’occasion de remettre des récompenses aux innovations dans le domaine. Les prix ont été remis en avant-première, soit avant le salon qui se tiendra du 24 au 28 février 2013.

Cette année, trois tendances ont été observées. L’intégration de la technologie de l’information et de la communication s’intensifie et se démocratise en se rapprochant de l’informatique mobile grand public. La recherche d’efficacité continue d’être un moteur d’innovation en favorisant la productivité et l’économie d’intrants. Finalement, la sécurité et l’ergonomie amenée à un niveau élevé assurent un usage sûr et pratique.

Trois médailles d’or, quatre d’argent et 12 mentions ont été remises cette année. En voici quelques-unes.

Médailles d’or

Claas : Réglages automatiques et en continu de la moissonneuse-batteuse

cemosLe terminal Cemos, qui permet déjà de suggérer les bons réglages dans les moissonneuses Lexion, peut maintenant prendre en charge totalement les ajustements de la moissonneuse. Divers capteurs mesurent la charge sur les éléments de battage, les pertes, la quantité de retours, etc. Des algorithmes permettent ensuite au contrôleur d’ajuster tous les paramètres de battage pour minimiser les pertes et maximiser selon les priorités de l’opérateur (débit maximum, consommation minimale, qualité de grain maximale ou débit optimisé).

Claas Terminal Universel

Claas reçoit une deuxième médaille d’or avec une application pour tablette électronique iPad ou Androïd confirmant l’intégration des applications mobiles à tous les secteurs. Le projet toujours en développement permet de transformer la tablette en terminal Isobus. Le terminal Isobus permet de contrôler les outils compatibles à la norme peu importe la marque. En jumelant tablette et Isobus, on permet d’y joindre une multitude d’autres fonctions et applications offertes sur la tablette, comme la météo, les courriels, etc. Cette conjugaison de technologie combine les fonctionnalités d’un produit multifonctionnel grand public aux opérations agricoles. L’objectif est d’avoir un terminal par opérateur et non par machine.

John Deere, motorisation polycarburant

jd multifuelDans un effort d’harmoniser le développement de nouveaux carburants d’origines diverses (minérale, végétale et biodiésel fait de gras animal), John Deere a développé un moteur capable d’accepter une large gamme de mélanges de carburant dans un seul réservoir et de s’y ajuster pour maintenir sa conformité à la dernière norme antipollution Tier4. Des capteurs à l’entrée déterminent les propriétés du carburant (viscosité, densité, température, etc.). L’unité de contrôle ajuste les paramètres du moteur en conséquence tout en validant les ajustements par la mesure des NOx (oxydes d’azote, principal polluant limité par les normes) dans le pot d’échappement.

Pour voir toutes les innovations, consultez l’édition de février 2013 du Bulletin des agriculteurs.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires