Le secteur laitier de nouveau dans la tourmente le 1er juillet?

S’il faut en croire les déclarations provenant de l’administration américaine, le secteur laitier canadien pourraient de nouveau être la cible de récriminations et de menaces de la part des États-Unis lors de l’entrée en vigueur du nouvel ALENA. Le responsable au Commerce, Robert Lighthizer, a indiqué devant des représentant du Congrès il y a près de deux semaines que les autres pays peuvent s’attendre à ce que des poursuites soient engagées contre eux s’ils ne respectent pas leurs engagements après l’entrée en vigueur de l’accord le 1er juillet.

Si les avertissement les plus forts ont été adressé au Mexique par rapport aux droits des travailleurs, les autres propos du responsable du Commerce ont ciblé le secteur laitier canadien. M.Lighthizer a déclaré qu’il suppose que le gouvernement canadien a agi de bonne foi lorsqu’il a accepté d’ouvrir une partie du marché laitier du pays à la concurrence étrangère, rapportait CBC. Mais selon lui, le Canada a l’habitude de jouer à des jeux qui excluent efficacement les concurrents étrangers même après la conclusion d’un accord commercial. “Les agriculteurs américains [doivent] tirer pleinement parti de ce qu’ils ont négocié. Si une ombre plane face aux avantages pour les agriculteurs américains, nous allons porter plainte”, selon un extrait repris par CBC.

Les détails de l’entente concernant le secteur laitier ont été précisés au cours des derniers jours de négociation. Selon les termes, le Canada a accepté d’accorder 3,59% de plus d’accès aux marchés pour les produits laitiers américains, ainsi que de limiter les exportations vers les États-Unis de produits laitiers que les responsables américains considèrent comme subventionnés injustement. Le lobby laitier américain a toutefois réagi à la suite de la publication par le gouvernement canadien du processus de libéralisation.

Les importateurs potentiels de produits laitiers américains au Canada avaient une semaine pour demander une part du contingent. CBC indiquait que selon un avis affiché sur le site web d’Affaires mondiales Canada, presque tous ces permis d’importation seront attribués aux transformateurs laitiers canadiens.

Questionné sur les critiques formulées par les États-Unis, le chef de la direction des Producteurs laitiers du Canada, Jacques Lefebvre, a déclaré que les États-Unis avaient obtenu ce qu’ils voulaient dans le nouvel ALENA, et que l’industrie canadienne se conformait malgré les effets “dévastateurs” de l’accord.


à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires