Ligne de temps

Les effets pervers d’une électricité gratuite

En Inde, de nombreux agriculteurs équipés d’une pompe motorisée peuvent exploiter une eau disponible à tout moment, sans limite, et gratuitement pour irriguer leurs cultures.

476011891Le dilemme face à cet accès gratuit est qu’il accélère l’épuisement des nappes phréatiques. Au rythme actuel, la Banque mondiale prévoit que d’ici 20 ans, 60% de ces nappes seront dans une situation préoccupante. L’agriculture consomme à elle seule 85% de l’eau extraite du sous-sol et le cinquième de l’électricité générée dans le pays.

Dans un rapport, l’Institut international du développement durable illustre ses craintes face à cette réalité. «Les politiques de subvention des prix de l’électricité encouragent une consommation excessive d’eau, provoquant une dégradation des sols et un déséquilibre dans les éléments nutritifs de la terre, lesquels affectent la productivité et les revenus agricoles.»
Source: lemonde.fr

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires