Mesures pour limiter la poussière

4.     Minimisez la quantité d’insecticide pour traiter les semences. Les agriculteurs qui ensemencent du maïs sur du maïs devraient plutôt ensemencer des hybrides de maïs Bt résistants à la chrysomèle. Ce choix abaissera davantage les populations de vers gris que ne le ferait l’application d’un taux d’élevé d’insecticide pour le traitement des semences. Adoptez les pratiques de lutte antiparasitaire intégrée et vérifiez la présence de parasites du sol. Si un champ a été traité aux insecticides de protection de semences pendant plusieurs années, il se peut qu’il soit vide de parasites.

 5.     Limitez la quantité de lubrifiants de semences (p. ex. le talc) utilisée à l’ensemencement. La tendance est à pencher « du côté de la prudence » pour assurer le rendement optimal du semoir, donc d’appliquer du talc selon le taux le plus élevé indiqué sur l’étiquette. L’expérience indique que le talc est peu ou aucunement nécessaire dans des conditions de faible humidité.

 6.     Évacuez la poussière vers le centre du champ. Lorsque vous ensemencez les zones périphériques du champ et que votre semoir évacue l’air vers la droite, ensemencez dans le sens des aiguilles d’une montre pour souffler l’air vers l’intérieur du champ plutôt que vers la végétation et les sources d’eau en bordure du champ.

Bons semis!

 

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires