Nouvelle formulation d’un fongicide à base de chlorothalonile: Bravo ZN

Le chlorothalonile, l’ingrédient actif du Bravo 500 (groupe M), est enregistré au Canada depuis juillet 1979. Le premier enregistrement du Bravo ZN s’est fait en février 2008. Cependant, le produit sera commercialisé par Syngenta Protection des cultures pour la saison 2011.

L’addition d’un ingrédient à base de zinc permet à la fois de traiter le mildiou de la pomme de terre, le botrytis (moisissure grise) et la brûlure alternarienne (brûlure hâtive) de façon préventive. En plus, la nouvelle technologie WeatherStik maximise le produit à coller sur la surface des plantes, ce qui augmente la résistance au lessivage de Bravo ZN. Cette formulation doit être appliquée tôt en saison, de façon préventive, comme c’est le cas avec les autres fongicides de contact non systémique. La quantité à appliquer dépend de la hauteur des plantes et des dangers d’infections.

Une attention particulière doit être portée aux produits faits avec le chlorothalonile puisque ceux-ci sont toxiques pour les poissons, les invertébrés aquatiques et les organismes marins et estuariens. Il ne faut surtout pas que ces produits antiparasitaires se retrouvent dans les ruisseaux, les étangs ou les lacs. Il faut minimiser les risques de ruissellement et de dérives lors de l’application.

à propos de l'auteur

Éditeur et rédacteur en chef

Yvon Therien

Yvon Thérien est agronome et éditeur et rédacteur en chef au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires