Pâturages efficaces – 2e partie

Clôtures, eau et allées
Les clôtures sont des outils privilégiés pour la conduite du bétail. Elles offrent le temps nécessaire à la repousse des fourrages, à la gestion de la quantité et de la qualité qui est disponible pour les bovins. Des clôtures électriques semi-permanentes ou temporaires, à fil simple ou double, permettent de déplacer le bétail pour atteindre une meilleure performance à la fois des pâturages et du bétail.

Selon Jack Kyle, spécialiste des animaux de pâturage au MAAARO, le déplacement du bétail vers un pâturage frais tous les un à deux jours permet d’optimiser la croissance en offrant aux plants le repos et le temps de récupération adéquat (il faut de 15 à 20 jours pour récupérer du broutage en début de saison et de 30 à 45 jours à la fin de l’été). Ces mêmes déplacements d’un ou de deux jours favorisent une grosseur des bouchées optimale pour le bétail tout en lui assurant du fourrage frais.

Le bétail au pâturage doit avoir accès facilement et rapidement à de l’eau fraîche et propre. L’eau doit être disponible dans l’enclos où le bétail broute. L’animal qui doit se déplacer pour aller vers l’eau boira moins, et de ce fait il mangera moins. S’ils doivent s’éloigner du pâturage et marcher pour boire, les animaux laissent en même temps sur leurs traces du fumier et de l’urine dans les allées qu’ils empruntent et autour de la source d’eau, ce qui n’est pas très bon pour les pâturages. La façon la plus simple d’assurer l’approvisionnement en eau consiste en un réseau de canalisations en plastique noir installé à la surface le long d’une clôture.

Pour les vaches laitières qui vont et viennent de l’étable deux fois par jour, de bonnes allées sont essentielles pour que leurs déplacements soient faciles et confortables. Il faut une surface ferme bien drainée pour faciliter le déplacement des vaches même par temps pluvieux.

Cette combinaison de fourrage de haute qualité disponible et facilement utilisable favorise une production fourragère de qualité et optimise le rendement du bétail. En appliquant ces deux éléments clés à votre système de pâturages, vous rentabilisez au mieux cette partie de votre entreprise agricole.

Source : Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario

Commentaires