Prévisions pour 2013

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) vient de publier ses Prévisions du revenu agricole canadien pour 2012 et 2013. Voici l’extrait qui traite des productions végétales en 2013.

AAC anticipe que l’année 2013 sera marquée par une légère baisse des prix des céréales et des oléagineux tout en restant à un niveau historiquement élevé.

Les mauvaises récoltes qu’ont connues les principales régions productrices du monde en 2012 et qui ont fait monter les prix auront encore une incidence importante sur les mises en marché en raison des faibles stocks de report à l’échelle internationale.

Selon les prévisions pour 2013, la superficie et le rendement des cultures reviendront à la normale au Canada et à l’étranger, ce qui devrait engendrer une hausse de l’offre et une baisse des prix pour la période d’août à décembre, laquelle marque le début de la campagne agricole.

Selon les prévisions, les recettes monétaires agricoles globales des cultures devraient s’élever à 29,1 milliards de dollars à l’échelle du Canada, soit une légère hausse par rapport à 2012, mais une hausse de 29 % par rapport à la moyenne de 2007-2011.

En moyenne, on prévoit qu’une exploitation agricole de céréales et d’oléagineux dégagera un bénéfice net d’exploitation de 99 892 $, soit un léger recul par rapport à 2012. Cette baisse s’explique par une légère hausse du côté des dépenses alors qu’il y aura peu de changement du côté des revenus, étant donné les prix constants et les mises en marché stables. Parallèlement, on prévoit une légère baisse des paiements de programme (-5 %) puisque 2013 devrait être une autre bonne année pour les cultivateurs.

Les Perspectives à moyen terme d’AAC suggèrent que plusieurs facteurs qui influenceront le revenu agricole pendant les deux années couvertes par la prévision (2012 et 2013) continueront à avoir des effets au cours des dix prochaines années.

Parmi ces facteurs, nommons : une hausse continue de la demande mondiale de céréales et d’oléagineux pour la consommation humaine et animale, étant donnée la hausse des revenus dans le monde et l’augmentation de la demande de viande, et également pour l’exécution des mandats relatifs aux biocarburants; la croissance lente à modérée de la population canadienne; la quasi-parité du dollar canadien avec le dollar américain.

Accéder à toutes les Prévisions du revenu agricole canadien pour 2012 et 2013

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires