Faire soi-même ou à forfait?

Avec des marges de profits qui rétrécissent, il faut dépenser intelligemment. À ce chapitre, un guide permet de calculer la meilleure formule selon la superficie à cultiver et l’utilisation que l’on fait de la machinerie. C’est le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO) qui a mis à la disposition des agriculteurs cette grille. Le ministère y a jouté des exemples de calculs, ainsi que quelques statistiques sur les coûts à forfait, selon les régions. Il recense aussi tous les éléments à considérer pour bien évaluer la meilleure formule, selon sa situation « de manière à atteindre leurs objectifs de production et de profit ».

Le premier tableau présente les avantages et inconvénients de trois solutions, soit entre un exploitant qui est propriétaire du matériel ou en dispose par crédit-bail pluriannuel à celles de l’exploitant qui fait appel à un entrepreneur en travaux agricoles ou loue du matériel pour une courte durée. Les auteurs de la grille de calcul indiquent que Le coût en capital de la machine (la valeur d’achat moins la valeur de reprise) et la superficie travaillée sont les deux facteurs dont dépendent le plus le tarif et, par conséquent, la rentabilité.

Le guide formule aussi quelques recommandations dans le cas de contrat de travaux agricoles à forfait. Si les formules verbales étaient de cours auparavant, vaut mieux mettre sur papier les modalités pour éviter les mauvaises surprises. Les raisons sont nombreuses que ce soit en raison des contraintes croissantes en matière de plans de gestion des éléments nutritifs, d’assurance-qualité et de registres à tenir sur les mesures de protection de l’environnement. Le MAAARO énumère les facteurs à considérer dans un contrat écrit de travail à forfait, dont le calendrier des travaux, la nature des travaux, les modalités des paiements, ainsi que d’autres points tels que les assurances.

Source: MAAARO

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires