Marché des grains: Le soya persiste et signe

La tendance positive s’est poursuivie sur les marchés durant la dernière semaine, bien que de manière moins marquée pour le maïs et le blé que pour le soya. La fève a en effet enregistré une troisième semaine consécutive de gains à Chicago, ce qui en fait sa série la plus longue depuis octobre 2016.

Le succès du soya sur les marchés vient de la demande venant des marchés d’exportation. La Chine s’est procuré plus de la moitié des cargaisons destinées à l’étranger dans la dernière semaine, soit 14 millions de boisseaux. Il y a quelques semaines, la demande se situait plutôt à 5 millions de boisseaux. Le total de soya exporté vers la Chine a même enregistré un record pour le mois d’août, ce qui démontre la force de la demande, une information qui devrait  aider le soya à se maintenir sur les marchés.

Les céréales américaines bénéficient d’ailleurs d’un dollar faible en ce moment. La devise a atteint son niveau le plus bas en deux ans et demi face à l’euro. Tout comme le soya, le maïs a bénéficié du contexte et le blé en moindre mesure. La céréale doit faire face à une production qui semble très abondante en Europe, particulièrement dans l’Est du continent ainsi qu’en Russie. Le maïs pourrait faire face à une offre domestique abondante, une situation qui sera éclairci mardi par le gouvernement américain dans sa révision de la production des cultures pour le pays.

La météo reste un élément encore important à ce stade-ci des cultures. Le temps plus froid que normal sème un peu d’inquiétude. Les conséquences de l’ouragan Irma restent encore à voir puisque sa trajectoire peut changer. Pour l’instant, la tempête longeait la côte ouest de la Floride et devrait remonter ensuite vers le nord, avec une possibilité d’affecter les champs de la Corn Belt.

Le boisseau de soya pour novembre, le contrat le plus actif, a gagné 1,3% pour la semaine pour terminer à 9,6200 contre 9,4950 $US. Le boisseau de maïs pour décembre clôturé vendredi à 3,5675 $US  par rapport à 3,5525 $US une semaine plus tôt pour une hausse de 0,42%. Le boisseau de blé pour décembre a pour sa part fini sur une faible perte de 0,2% à 4,3775 dollars comparativement à 4,3875 $US la semaine dernière.

 

à propos de l'auteur

Articles récents de Céline Normandin

Commentaires