Marché des grains: Le soya grimpe à un sommet en deux mois

Le soya a terminé la semaine au dessus de la barre des 10$, atteignant dans la journée de vendredi son niveau le plus élevé en deux mois et demi. La fève a connu un regain grâce à la révision à la baisse jeudi le 12 octobre des projections mensuelles du département américain de l’Agriculture, le USDA. Les autres grains ont été tirés vers le haut malgré des nouvelles mitigées.

Le USDA a indiqué jeudi dans son rapport mensuel qu’il s’attendait à un rendement de 49,5 boisseaux à l’acre pour le soya, ce qui est moins que ses prévisions livrées en septembre qui se situaient à 49,9 boisseaux. La nouvelle a été bien reçue des marchés, surtout que les superficies semées en soya sont estimées à un niveau record cette année aux États-Unis. Les ventes à l’exportation sont demeurées vigoureuses à 1,7 millions de tonnes pour la première semaine d’octobre, avec en plus des stocks de fin de saison moins élevés que prévu.

Le maïs n’a pas bénéficié de nouvelles aussi bonnes du côté du rendement pour la présente saison, puisque les prévisions ont été rehaussées, mais les ventes à l’étranger sont demeurées soutenues. Les soucis concernant la météo en Amérique du Sud ont également soutenu le soya et le maïs. En cette période cruciale des semis, le temps est trop sec au Brésil alors qu’il est trop mouillé en Argentine.

Le blé a eu la vie plus dure sur les marchés au cours de la dernière semaine. Les réserves sont importantes aux États-Unis et les exportations laissent à désirer mais le retard des semis de blé d’hiver dans plusieurs états ont limité les pertes pour le blé sur les marchés.

Le soya pour les contrats de novembre a terminé la semaine avec un gain de 2,9% à 10,0025 $US par rapport à 9,7225 $US vendredi dernier.

Le maïs pour décembre a clôturé à 3,5275 $US contre 3,5000 $US précédemment, un gain de 0,8%.

Le blé pour décembre a fini à 4,3950 $US comparativement à 4,4350 $US une semaine plus tôt pour une perte de 0,9%.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires