Marché des grains: Recul groupé

Le dernier rapport du USDA a été pris en note par le marché

La semaine s’est terminée dans le rouge à Chicago à la suite du dévoilement de nombreux chiffres sur les stocks de grains aux États-Unis. Les contrats sur le blé ont affiché un 4e recul en cinq semaines. Le maïs a suivi, tout comme le soya qui s’est toutefois rattrapé vendredi à l’annonce d’une rencontre fin novembre entre le président américain et le dirigeant chinois.

Le soya a perdu des plumes en réponse au dévoilement du rapport du Département américain de l’Agriculture sur les prévisions des cultures en cours et ses estimations des stocks. L’ampleur de la récolte, tout comme le rendement au boisseau ont été réduits. Les stocks ont pour leur part augmenté de manière importante, une conséquence directe des tarifs imposés la Chine sur le soya américain. Les producteurs entretemps ont presque terminé les récoltes et entreposent leur récolte, en attendant de meilleurs prix. Le cours du soya a d’ailleurs rebondi vendredi puisque Trump et Xi Jinping de la Chine doivent se rencontrer au sommet du G20 qui a lieu fin novembre. Plusieurs espèrent que cette réunion amènera des progrès dans le conflit commercial entre les deux pays.

Le blé a aussi reculé, plusieurs analystes s’inquiétant que les exportations américaines puissent soutenir la concurrence russe. Le dollar se situe tout près d’un sommet de 16 mois par rapport aux autres devises étrangères, ce qui nuit à la compétitivité des grains américains. Le USDA prévoit une hausse des exportations pour la saison 2018-2019 par rapport à la précédente mais plusieurs remettent en doute ces estimations.

Tout comme le soya, les prévisions concernant la récolte 2018 de maïs ont été réduites, en raison des conditions météo en septembre et en octobre. La surprise est toutefois venue du côté des stocks mondiaux qui ont quasi doublé à la suite d’une mise à jour de la part des autorités chinoises.

Des experts ont aussi pointé vers la baisse du prix du pétrole pour expliquer la faiblesse des cours puisque ce repli pèse en conséquence sur toutes les matières premières.

Le boisseau de soya pour janvier a terminé à 8,8675 $US contre 8,8775 $US il y a une semaine, une baisse de 0,1%.

Le boisseau de blé pour décembre a perdu 1,3% pour clôturer à 5,0200 $US par rapport à 5,0875 $US vendredi dernier.

Le boisseau de maïs pour décembre a glissé de 0,4% pour finir à 3,6975 $US  vendredi, contre 3,7125 $US une semaine plus tôt.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires