Marché des grains: Le blé toujours robuste

Les autres grains ont cependant cédé du terrain pour la semaine

Le retour du beau temps et des tracteurs dans les champs a mené à un arrêt brusque de la progression du maïs et du soya sur les marchés qui avaient progressé durant les trois dernières semaines. Le temps chaud et sec qui sévit aux États-Unis, particulièrement dans le sud-ouest, et en Russie a toutefois bénéficié au cours du blé.

Le blé a également été supporté par les appréhensions dans d’autres pays producteurs de blé, comme le Canada et l’Australie qui connaissent aussi du temps chaud. Les ventes à l’étranger du blé américain a aussi fait belle figure selon les dernières données.

Le retour tant attendu du beau temps a permis d’accélérer les semis, ce qui écarte pour le moment les inquiétudes quant à une grande quantité de champs non semés en raison des pluies diluviennes qui sont tombées dans plusieurs régions de la Corn Belt. Les analystes auront d’ailleurs à l’œil les prochaines données sur les conditions des cultures, livrées lundi. Ces chiffres pourraient lancer le débat sur l’impact du report des semis sur la production et la qualité des cultures pour la présente saison.

Les ventes de maïs ont également été décevantes pour la semaine terminée le 30 mai. La glissade a cependant été freinée vendredi à la suite de nouvelles encourageantes concernant des discussions entre les États-Unis et le Mexique. L’administration américaine menaçait d’imposer des tarifs  sur la question de l’immigration. Le Mexique est un des principaux acheteurs de biens agricoles américains. Le dossier a cependant été réglé vendredi soir.

Le boisseau de blé pour juillet a terminé en hausse de 0,3% à 5,0450 $US contre 5,0300 $US vendredi dernier. Le boisseau de maïs a conclu la semaine avec une baisse de 2,4% à 4,1575 $US contre 4,2700 $US. Le boisseau de soya a fini pour sa part en glissant de 2,5% à 8,565 $US par rapport à 8,775 $US pour le vendredi précédent.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Céline Normandin's recent articles

Commentaires