Marché des grains: Le soya progresse

La possibilité de voir un début d'entente entre la Chine et les États-Unis a fait pousser un vent favorable à Chicago

La semaine s’est terminée de manière positive pour le soya et le blé tandis que le maïs a perdu des plumes. Le soya a profité des commentaires positifs provenant de la Maison blanche à propos d’une probable signature à la fin du mois avec la Chine sur sur différents aspects commerciaux tandis que le blé a surfé sur le recul de la devise américaine. Le maïs a dû composer pour sa part avec de nombreux problèmes.

Selon le secrétaire d’état américain du Commerce, les États-Unis et la Chine se seraient entendus sur plusieurs points, ce qui permettrait de signer une entente partielle quant au conflit commercial qui les oppose depuis plus d’un an. Les élus américains voulaient profiter de la rencontre de l’APEC au Chili à la fin du mois pour ratifier cette première étape mais le déplacement de l’événement remet en question la signature de l’entente. Les aspects concernant l’agriculture, les services financiers et les devises seraient presque complétés.

Articles connexes

Le soya a aussi progressé grâce aux nouvelles sur les ventes à l’étranger, dont 132 000 tonnes de soya vers la Chine, la cinquième vente vers le pays en dix jours.

La baisse des taux d’intérêt cette semaine aux États-Unis a entraîné un recul de la devise américaine, ce qui a bénéficié au blé qui doit faire face à une forte concurrence sur les marchés internationaux des autres pays producteurs de blé.

Le maïs s’est replié à la suite des progrès de la dernière semaine dans les récoltes aux États-Unis. La saison se déroule toutefois en montagnes russes et du froid et de la neige sont prévus dans la prochaine semaine. La faible demande pour la céréale a aussi nui à sa progression sur les marchés durant la semaine. Plusieurs analystes s’interrogent aussi sur le rendement et la production finales de maïs qui a connu toute sorte de difficultés durant l’année. Certains états affichent de bons résultats alors que l’histoire est toute autre dans d’autres régions, surtout au nord.

Le marché surveillera d’ailleurs dans les prochains jours la publication par le gouvernement américain du rapport mensuel sur les estimations de production mondiale de céréales et d’oléagineux.

Le boisseau de soya pour janvier a terminé la semaine à 9,3675 $US.

Le boisseau de blé pour décembre a fini vendredi à 5,1600 $US .

Le boisseau de maïs pour décembre a terminé 3,8925 $US .

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires