Marché des grains: Blé et soya sur la brèche

Le renouvellement des tensions entre la Chine et les États-Unis ont affecté les prix des denrées dans les derniers jours.

Le blé et le soya ont connu des difficultés sur les marchés dans les dernières séances à Chicago tandis que le maïs a terminé sans trop de pertes. Les analystes ont aussi observé un mouvement de consolidation à la veille du congé de trois jours aux États-Unis pour le Memorial Day.

Le blé a perdu du terrain en raison de la hausse du dollar américain qui nuit à sa performance sur les marchés internationaux. L’annonce de pluie dans les régions plus au sud où le besoin est marquant a également nui à la céréale.

Le soya a pour sa part été de nouveau au centre des tensions politiques entre la Chine et les États-Unis. Les États-Unis ont accusé vendredi la Chine de vouloir porter un « coup fatal » à l’autonomie de l’ancienne colonie britannique, menaçant Pékin de représailles commerciales. Le gouvernement a en effet exprimé la volonté de voter une loi sur la « sécurité nationale » pour combattre les auteurs de violences anti-chinoises à Hong Kong et « l’ingérence étrangère. »

Cette montée des différends entres les deux pays s’ajoute aux accusations des Etats-Unis contre la Chine quant à son traitement du coronavirus et une ingérence présumée à l’Organisation mondiale de la santé.

Depuis la signature de l’entente commerciale sino-américaine le 15 janvier dernier, la Chine n’a pas encore atteint le niveau d’achats de denrées agricoles en ligne avec les objectifs de l’accord.

Le maïs qui s’était raffermi dernièrement grâce à la reprise des activités économiques en Amérique du Nord a cependant dû faire face à des prévisions météo plus encourageantes. La pluie qui mine les progrès des semis dans les régions du Midwest se dissiperait pour laisser place à des conditions plus propices aux travaux dans les champs.

Le boisseau de blé juillet a fini à 5,0875 $US par rapport à 5,0025 $US vendredi dernier.

Le boisseau de soya pour juillet a terminé à 8,3325 $US comparativement à 8,3850 $US la semaine précédente.

Le boisseau de maïs pour juillet a terminé vendredi à 3,1800 $US contre 3,1925 $US une semaine plus tôt.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires