Marché des grains: Le soya remonte grâce à de nouvelles ventes vers la Chine

Le marché a terminé à la hausse vendredi à la suite des chiffres sur les exportations de soya vers la Chine. Malgré des ventes en montagnes russes depuis la signature de l’accord commercial en janvier dernier entre la Chine et les États-Unis, les chiffres indiquent que 2020 pourraient être une des trois meilleures années pour le soya des dix dernières années, selon le département américain de l’Agriculture (USDA).

Le blé a remonté après avoir touché un creux de trois semaines dans les derniers jours à la suite de réserves mondiales qui pourraient atteindre un record en 2020 de 316 millions de tonnes pour 2020-2021. Les prévisions météo annonçant du temps chaud et sec à travers les Plaines a soutenu les prix mais pas suffisamment pour faire remonter la céréale.

Le maïs s’est maintenu grâce au dernier rapport du USDA qui a réduit moins que prévu la demande d’éthanol, un des produits qui a le plus souffert durant la crise causée par la COVID-19. Le marché garde aussi les yeux sur les conditions météo dans la CornBelt. PLusieurs régions ont dû retarder leurs semis en raison des conditions humides dans plusieurs régions où la culture est prédominante.

Le boisseau de soya pour juillet a terminé à 8,7125 $US pour un gain de 0,4%.

Le boisseau de maïs pour juillet a terminé vendredi à 3,3000 $US.

Le boisseau de blé pour juillet a fini à 5,0200 $US. Le blé a reculé jusqu’à 4,9525 $US en semaine, son niveau le plus bas depuis le 18 mai. Le boisseau de blé a d’ailleurs accusé sa perte hebdomadaire la plus importante depuis la semaine du 15 mai, soit 2,6%.

 

 

 

 

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Céline Normandin

Commentaires