Marché des grains: Recul groupé des céréales

Marché des grains: Recul groupé des céréales

Les principales céréales ont mis fin à près d’un mois de gain consécutif ce vendredi. Le soya, le maïs ainsi que le blé ont affiché des pertes tandis que les craintes de sécheresse s’amenuisent en Amérique du Sud. L’attention se concentre également sur le ralentissement des ventes à l’étranger des céréales américaines depuis quelque temps, surtout de la part de la Chine.

Sur ce dernier point, la prochaine administration américaine s’est engagée à maintenir pour le moment les tarifs sur les biens importés de la Chine, dont le soya. Elle entend aussi maintenir en début de mandat l’entente commerciale conclue avec Pékin, appelé phase 1, quant au niveau de marchandises américaines devant être achetées par la Chine dans les prochaines années.

Le blé a encaissé une baisse marquée cette semaine. Les stocks mondiaux semblent en effet assurés avec une révision à la hausse de la production de blé canadien pour la saison 2020. L’Australie a pour sa part indiqué qu’elle pourrait enregistrer sa deuxième plus importante récolte de blé depuis qu’elle collige ces données.

Les précipitations des derniers jours en Argentine et au Brésil ont amenuisé les craintes de conséquences permanentes sur la production à la suite du temps sec des dernières semaines.

Le boisseau de soya pour janvier a conclu vendredi à 11,6300 $US, comparativement à 11,9175 $US à la séance de vendredi dernier. Le soya a reculé de 2,4% sur la semaine.

Le boisseau de maïs pour mars a terminé vendredi à 4,2050 $US par rapport à 4,3375 $US vendredi dernier, soit un peu plus de 3%.

Le boisseau de blé pour mars a fini à  5,7550 $US, contre 6,0600 $US une semaine plus tôt, une perte de près de 5%.

 

 

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires