Marché des grains : Enfin du vert à Chicago

Après plusieurs semaines de pertes, les principaux grains ont affiché un bilan positif pour la semaine sur un rebond que plusieurs analystes ont jugé technique. Peu de facteurs pouvaient en effet expliquer les gains, sinon qu’après avoir perdu autant, certains courtiers y ont vu une opportunité, surtout à la veille du long congé de la Fête du travail.

La possibilité d’une température plus froide que prévu pour les deux prochaines semaines a pu raviver l’intérêt pour les grains, ainsi que les possibles dommages de la tempête tropicale Harvey sur certains États, dont le Mississippi, la Louisiane et l’Arkansas. La maturation des cultures progresse mais la perspective d’un gel à ce temps-ci de l’année aurait des conséquences importantes sur le rendement et la qualité de la production.

Autre élément à considérer, le dollar américain demeure faible comparativement aux autres devises sur le marché mondial. Le blé américain a pu bénéficier de ce coup de pouce mais le blé demeure abondant cette année en raison des récoltes quasi-record de la Russie et des réserves mondiales.

Le maïs a pour sa part dû faire face à deux révisions à la hausse des rendements de la part de firmes privées. INTL FCStone estime maintenant le rendement moyen du maïs à 166,9 boisseaux contre 162,8 boisseaux un mois plus tôt. Informa Economics a fait de même avec une prévision à 169,2 boisseaux par rapport 165,9 boisseaux. Les deux estimations se situent en-deçà des prévisions du gouvernement américain mais le fait que les firmes relèvent leurs prévisions envoient le signal que les récoltes se portent mieux que prévu.

Le soya a de son côté bénéficié d’une demande soutenue du point de vue des exportations, soit le même scénario que la semaine dernière. Le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a indiqué en début de semaine que la qualité progresse mais l’information n’a pas trop nuit à la performance descours pour la semaine.

Le boisseau de maïs pour décembre, le contrat le plus actif, a terminé avec un gain de 0,5% à 3,552 $US contre 3,5350 $US la fin de semaine précédente. Le boisseau de blé pour décembre a terminé à 4,3875 $US  par rapport à 4,3525 $US  vendredi dernier pour un gain de 0,8%. Le boisseau de soya pour novembre a fini la semaine sur une hausse de 0,5% à 9,4950 $US comparativement à 9,4450 $US une semaine plus tôt.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires