DERNIÈRE INFOLETTRE

Ligne de temps

Marché des grains : Le temps sec soutient les prix

Les principaux grains ont prix le chemin en zones positives, étant propulsés par les préoccupations grandissantes au sujet du temps sec qui sévit un peu partout et de ses conséquences sur les récoltes.

Le blé a ainsi gagné 20% depuis trois semaines, depuis que les résultats des rendements en Europe ont commencé à être connus. Il s’avère maintenant que d’autres régions du globe sont affectés, tel que le Canada et l’Ukraine. L’Australie aurait aussi soulevé des inquiétudes sur sa future récolte de blé. Le prix au boisseau a enregistré son bond mensuel le plus important depuis juillet 2015.

Le soya avait également bien débuté la semaine mais la relance des hostilités entre la Chine et les États-Unis a mis fin à l’enthousiasme sur les parquets. Washington a menacé mercredi de taxer à 25% au lieu de 10% un total de 200 milliards de dollars de biens importés de Chine. En représailles, Pékin s’est dite prête vendredi à imposer de nouveaux droits de douane sur l’équivalent de 60 milliards de dollars de biens importés. Les ventes hebdomadaires de soya se sont d’ailleurs situées dans le bas de la fourchette des prévisions.

Le maïs a suivi le mouvement à la hausse, une tendance qui a été soutenue par la nouvelle de fortes ventes à l’étranger. Certains analystes indiquent que des acheteurs pourraient être tentés de se procurer du maïs pour alimenter le bétail devant la hausse du prix du blé.

Le boisseau de blé pour septembre a gagné 4,9% à 5,5625 $US contre 5,3050 $US une semaine plus tôt.

Le boisseau de soya pour novembre a progressé de 1,9%  à  9,0225 $US par rapport à 8,8525 $US vendredi dernier.

Le boisseau de maïs terminé en hausse de 2,1% à 3,8425 $US, comparativement à 3,7625 $US vendredi de la semaine dernière.

Commentaires