Marché des grains: Les prix continuent de s’ajuster à la demande

Marché des grains: Les prix continuent de s’ajuster à la demande

Après plusieurs semaines d'embellie, les prix des principaux grains ont connu un ralentissement dans la frénésie qui les a porté à des sommets vieux de plusieurs années. Après avoir été inquiétés par l'offre disponible face à la demande, des nouvelles concernant les futures récoltes ont permis de tempérer les pires craintes face à une possible pénurie. Le blé a ainsi atteint un creux en un mois et le soya son niveau le plus bas depuis trois semaines. Le maïs s'est maintenu grâce à es des commandes très soutenues provenant de la Chine.

La dernière journée de la semaine en date du 21 mai a marqué la fin d'une impressionnante série de 10 séances consécutives au cours desquelles le gouvernement américain a rapporté au moins une commande de maïs depuis l'étranger. Au cours de cette période, la Chine a passé cinq ordres d'achat d'un volume supérieur à 1 million de tonnes.

Image
Source: Karen Braun, Reuters

La demande semble toutefois ralentir pour les produits du soya, tant pour la fève que l'huile servant de biodiésel, ce qui a conduit les prix vers le bas durant la semaine.

Les perspectives météo sont également bonnes pour le Midwest américain. Le froid devrait céder la place à de la chaleur dans les trois prochaines semaines, avec davantage de précipitations. Ces conditions seraient de bon augure pour les nouvelles cultures mises en terre depuis peu,

Image
Image

Preuve que les conditions météo semblent s'améliorer, les dernières inspections du blé d'hiver dans le Kansas pointent vers un rendement record pour le blé d'hiver. Certains analystes ont toutefois souligné que le nombre d'inspections étaient plus faibles que par les autres années.

Les céréales ont également souffert d'un raffermissement du dollar américain dernièrement face aux autres devises.

Le boisseau de blé pour juillet a terminé à 6,7425 $US, contre 7,0725 $US une semaine plus tôt. Le blé a reculé vendredi à son niveau le plus bas depuis le 21 avril.

Le boisseau de maïs pour juillet a fini à 6,5950 $US, par rapport à 6,4375 $US vendredi dernier, en hausse de 2,4%. La semaine dernière, le prix du boisseau avait chuté de plus de 12% sur une base hebdomadaire.

Le boisseau de soya pour juillet a terminé à 15,2625 $US, comparativement à 15,8625 $US pour la dernière séance de la semaine précédente. Le contrat à terme du blé a perdu 3,9% durant la semaine, sa perte la plus importante en trois mois. Il s'agit également de son niveau le plus bas en trois semaines.

Sources: Reuters, AFP

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires