Marché des grains: Retour à la case départ pour le soya et le maïs

Après avoir été encouragés par les derniers chiffres sur la prochaine saison, les prix des principaux grains ont pris une tournure négative à la suite de propos du président américain quant à l’avenir des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine. Le maïs et le soya ont reculé pour renouer avec leurs niveaux de la fin juin, tandis que le blé a pour sa part été encouragé par de nouvelles prévisions à la baisse pour la récolte de 2020.

Le rapport mensuel (Wasde) du département américain de l’Agriculture (USDA) a fait état vendredi de la situation des produits agricoles dans le monde. Les prévisions sur la récolte mondiale 2020 ont été revues à la baisse, même si cette dernière devrait rester à un niveau record. Les projections sur le blé en Russie, en Europe et aux États-Unis ont été abaissées, ce qui a fait grimper le prix du blé vendredi à son niveau le plus élevé depuis avril. Le niveau de la production de maïs a aussi été revu à 15 milliards de boisseaux contre les estimations du gouvernement en juin de 15 995 milliards. Le consensus parmi le marché était de 15 036 milliards de boisseaux.

L’attention s’est toutefois tournée après le rapport sur les propos du président américain. Celui-ci a déclaré que les relations entre la Chine et les États-Unis avaient été « gravement endommagées », citant la crise du coronavirus, et a dit ne pas envisager « pour le moment » de deuxième phase à l’accord économique signé en janvier, rapporte AFP. La première étape de l’entente visait entre autres à augmenter considérablement les ventes de produits agricoles vers la Chine, dont le soya. Les marchés craignent maintenant de voir se freiner un mouvement à la hausse depuis quelques semaines des importations chinoises après un net ralentissement depuis le début de la dispute commerciale entre les deux pays en mai 2018. Le USDA avait pourtant dévoilé des chiffres encourageants vendredi avec au total sur 1,37 million de tonnes de maïs vendus à l’étranger.

La météo a également attiré l’attention puisque après les chaleurs des derniers jours, des précipitations bienvenues sont attendues dans plusieurs régions agricoles des États-Unis pour la semaine à venir.

Le boisseau de maïs pour décembre a terminé vendredi à 3,4875 $US, son niveau le plus bas depuis le 30 juin.

Le boisseau de soya pour novembre a clôturé à 8,9075 $US pour revenir à son niveau du 1er juillet.

Le boisseau de blé pour septembre a fini à 5,3400 $US dollars.

Commentaires