Ligne de temps

Premières prévisions de semis aux États-Unis

Alors que le marché des grains se trouve sur une courbe ascendante, le département américain d’Agriculture (USDA) a confirmé ce que plusieurs anticipaient déjà, soit que les semis de soya pourraient bien dépasser pour une première fois les semis de maïs.

Avec des projections de 90 millions d’acres en soya, la fève détrônerait le maïs comme étant la principale culture chez l’oncle Sam pour la première fois depuis 1983. En comparaison, il se sèmerait toutefois légèrement moins de soya que l’an dernier puisque les superficies se sont élevées à 90,1 millions d’acres en 2017.

Les États-Unis est le plus important producteur de soya au monde mais le second au niveau des exportations, derrière le Brésil. La Chine a alimenté la demande ces dernières années, le pays étant le plus important consommateur de la fève au monde.

Les superficies de maïs ont été projetées pour 2018 à 90 millions d’acres également, soit un peu moins que les 90,2 millions de l’an dernier.

Plusieurs analystes prévoient toutefois que les producteurs pourraient changer d’idée d’ici le début des semis en faveur du soya puisque cette culture coûte moins cher et que les prix sur les marchés sont à leur niveau le plus élevé depuis plusieurs mois.

Le blé connait un léger répit dans son lent déclin avec des prévisions de 46,5 millions d’acres, 500 000 acres de plus qu’en 2017 qui avait inscrit les plus petites superficies en blé en une centaine d’années.

Lors de sa conférence annuelle, le USDA a indiqué qu’il s’attendait à une diminution des réserves de maïs et de soya. À la fin de l’année 2018-2019, les stocks de maïs se situeraient à 2,3 milliards de boisseaux, un recul de 3% par rapport à 2017-2018. Les stocks de soya seraient pour leur part de 460 milliards de boisseaux pour une baisse de 13% sur l’année précédente. Les réserves de blé diminueraient de 8% à 931 millions de boisseaux.

Le département américain a aussi avancé des chiffres concernant le rendement. Celui-ci serait de 174 boisseaux par acre cette année contre le record de 177 boisseaux en 2017. La production totale s’élèverait ainsi à 14,4 milliards de boisseaux, en baisse de 1% par rapport à l’an dernier. Le rendement prévu pour le soya est réduit d’un demi-boisseau à 48,5 boisseaux à l’acre, pour une production totale en baisse de 2% à 4,3 milliards de boisseaux

Le USDA a également dévoilé ses projections de prix. Le maïs devrait monter à 3,40$US le boisseau en 2018 contre 3,30$US en 2017. Le prix pour le soya serait de 9,25$US le boisseau comparativement à 9,25$US l’an dernier. Le prix moyen pour le blé monterait pour sa part à 4,70$US par rapport à 4,60$US en 2017.

Les premières prévisions de semis basées sur un sondage des producteurs seront émises le 29 mars prochain.

 

Source: Reuters

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires