Un filtre pour protéger les cours d’eau

Le nouveau filtre Silt Sock a été développé par l’entreprise ontarienne Silt Sock Environmental

Le filtre Silt Sock permet de capturer le phosphore provenant du ruissellement de surface et les sédiments susceptibles de bloquer les drains. Il est fabriqué en Ontario par Silt Sock Environmental. « Il est facile d’utilisation, peu coûteux, nécessite peu d’entretien et est réutilisable », rapporte Gary Walker de Silt Sock Environmental dans un article d’Ontario Farmer.

Des copeaux de bois sont enveloppés dans un filet de polyéthylène. En lui donnant une forme de beigne, il est tout simplement installé autour de l’avaloir.

La compagnie travaille en collaboration avec l’organisme Thames River Phosphorous Reduction Collaborative (PRC). Différentes stratégies sont à l’étude sur neuf sites pour réduire la quantité de phosphore qui atteint les cours d’eau. Trois d’entre eux utilisent le Silt Sock. « Les copeaux de bois filtrent naturellement le phosphore et nous avons remarqué une réduction de plus de 50 % lors de projets précédents », signale Gary Walker.

« Avec le printemps pluvieux qu’on a connu en 2019, nous recommandons de changer le beigne lorsque le sol est asséché au printemps et une autre fois à l’automne », explique Gary Walker. Dans des conditions normales, le remplacement à l’automne est généralement suffisant. Silt Sock récupère les beignes usagés pour extraire les résidus accumulés sur les copeaux en utilisant une solution alcaline. Ils peuvent, par la suite, être réutilisés.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires