Ligne de temps

Une solution pour mieux couper les résidus lors du semis

Un groupe de producteurs australiens ont mis au point une technique appelée l’aqua-till.

Après le no-till, le strip till et le zone till, voici l’aqua-till. Un groupe de producteurs de l’Australie ont mis au point une technique afin de mieux couper les résidus au moment du semis. L’eau à très haute pression est utilisée comme un coutre liquide.

Greg Butler, directeur de la recherche et du développement de la South Australian No Till Farmers Association a expliqué le concept lors d’une rencontre dans le cadre du FarmSmart Expo à Elora, en Ontario.

Aperçu du système aqua-till
photo: http://www.weeklytimesnow.com.au/

La collaboration avec la compagnie canadienne I-Cubed Industry Innovators a permis la mise au point d’un prototype. Ils ont utilisé la même technologie que celle à la base des équipements pour la découpe de tapis ou de l’acier dans l’industrie automobile.

En Australie, plus de 90 % des superficies cultivables sont en semis direct. La pénétration avec des disques ou des couteaux représente un défi, surtout en présence de résidus abondants. Cette couche épaisse de résidus est difficile à gérer, car elle est dure en surface avec un dessous plus humide. C’est justement en conditions humides que le jet d’eau du aqua-till est le plus efficace. Ceci permet de devancer le semis sans attendre les conditions plus sèches pour l’utilisation des coutres standards.

Greg Butler ajoute qu’il reste plusieurs ajustements à faire, principalement en ce qui a trait à la profondeur de travail du jet d’eau. La densité du sol ainsi que la quantité de résidus déterminent l’ampleur du sillon laissé derrière. Les volumes de liquide (eau, engrais liquide ou mélange des deux) se situent entre 80 et 180 litres par hectare. La pression de travail s’élève à 50 000 psi. À cette pression, il est très dangereux de passer un doigt sous le jet pour vérifier le débit. À ce stade-ci, il n’y a pas encore de version commerciale de cet équipement, mais les développeurs songent à un kit à ajouter sur les planteurs existants.

Source : Corn+soy+wheat Handbook

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires