Antimicrobiens et bien-être animal : faites valoir votre opinion!

poulesCet été, le gouvernement canadien et le Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage invitent la population à s’exprimer sur deux enjeux d’importance : un projet de renforcement des règles relatives à l’utilisation des médicaments antimicrobiens et une version préliminaire du code de pratiques pour les poules pondeuses.

Antimicrobiens

Devant la menace croissante de la résistance aux antibiotiques, Santé Canada a rédigé un projet de règlement qui renforcerait les règles régissant l’importation et la vente de médicaments antimicrobiens.

Les modifications proposées au Règlement sur les aliments et drogues restreindraient l’importation de certains médicaments vétérinaires, exigeraient des fabricants de médicaments qu’ils suivent des règles plus strictes, requerraient la transmission aux organismes de réglementation d’information à propos des ventes afin de permettre un meilleur suivi de l’utilisation des antimicrobiens et créeraient un moyen plus facile pour les fabricants de vendre des produits de santé vétérinaires à faible risque. Cette mesure réglementaire proposée est une priorité du Plan d’action fédéral sur la résistance aux antimicrobiens.

Selon le communiqué de presse, vous avez jusqu’au 8 septembre 2016 pour faire valoir votre point de vue sur les modifications proposées.

Voici le lien pour consulter le projet règlementaire.

Et voici le lien pour participer.

Bien-être des pondeuses

La version préliminaire du nouveau Code de pratiques pour le soin et la manipulation des poules pondeuses est maintenant dans la phase de collecte des commentaires de la population.

La version préliminaire du code révisé est l’aboutissement d’une approche plurilatérale et consensuelle unique en son genre, utilisée dans divers secteurs agricoles, qui réunit les parties intéressées responsables des normes de soins aux animaux.

Une fois parachevé, le code révisé favorisera des pratiques de gestion et de bien-être rationnelles en présentant des recommandations et des exigences à l’égard des pratiques d’élevage, dont le logement, le soin et le transport des volailles. L’exercice a commencé en avril 2012 et s’est appuyé sur le processus d’élaboration des codes du CNSAE.

Vous avez jusqu’au 29 août 2016 pour faire valoir votre opinion.

Voici le lien pour consulter le nouveau code et pour vous exprimer.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires